Vu d'ailleurs Octobre 2014

Vu d'ailleurs Octobre 2014
Patrick Bruel, 2014 © D. Sagnier

C’est une rentrée de stars. Quelques pointures de la scène musicale française s’affichent aux quatre coins du monde pour prêcher la bonne parole : Patrick Bruel à Londres, Charles Aznavour aux États-Unis, Lara Fabian en Europe de l’Est, David Guetta en Amérique latine et Serge Lama en Belgique.

Patrick Bruel vient de réaliser un vieux rêve : jouer à Londres. "Je mentirais si je disais que je ne voulais pas accrocher le public britannique. J’étais à Londres pour les Jeux olympiques, c’était tout simplement incroyable", confie la star à la journaliste du Mirror (UK, 18/9), qui le présente comme "la réponse de la France à Bruce Springsteen".

Le 22 septembre dernier, Bruel, en tournée, s’est posé pour un soir sur la scène du Royal Albert Hall, envahi par une majorité de Français, très présents dans la capitale britannique. "J’ai toujours pensé faire un album en anglais, avoue-t-il. Mais je sais que ce n’est pas facile. Si je le fais, j’y ajouterai ma propre culture." A 55 ans, le chanteur et comédien concrétisera-t-il ce nouveau défi ?
 
Pendant ce temps, Grand Corps Malade, "le slameur français chouchou du Québec" (Voir, Canada, 30/9), visitait la Belle Province pour une minitournée. Sa poésie "a charmé le public" du Grand Théâtre de Québec (Journal de Québec, Canada, 26/9). "Accompagné par trois musiciens (…) le slameur de 37 ans a joué avec la thématique du théâtre pour cette soirée, avec des premiers rôles (lui et les musiciens), des seconds rôles (le public) et des techniciens."
 
L’artiste, "solide et amusant", n’en est pas resté là. "Après deux concerts réussis au Grand Théâtre de Québec et au Théâtre du Cabaret du Vieux Saint-Jean, Grand Corps Malade poursuit sur sa lancée" : avant de rentrer au pays, il s’est arrêté à Gatineau, Longueil, Montréal, Sherbrooke et enfin, Valleyfield.
 

Direction le Madison Square Garden à présent, où Charles Aznavour "a ravi ses fans dévoués dans ce qui était présenté comme son concert d’adieux à New York" (

Hollywood Reporter, USA, 21/9). "Chantant en anglais, français et un peu en espagnol, accompagné par un groupe de sept musiciens et deux chanteurs de back-up, y compris sa fille, Aznavour a exécuté des numéros de marque comme Qu'est-ce qu'un homme, Je n'ai pas vu le temps passer, Ave Maria, The Sound of Your Name, Je voyage, La bohème et Elle."
 
Quant aux fameux "adieux", l’avenir le dira. "Il est en tournée d’adieux depuis 2006", ironise Hollywood Reporter. A 90 ans, le légendaire Aznavour "est toujours aussi fort, avec un album qui sera bientôt publié" aux États-Unis. Alors, wait and see
 
Dans un tout autre registre, David Guetta s’apprête à sillonner l’Amérique du Sud. "Le DJ français David Guetta sera de retour dans notre pays" (Peru 21, Pérou, 9/9), dans le cadre du festival Creamfields 2014, "qui se tiendra le 15 novembre au Fundo Mamacona, le quartier sud de Lurin". Cette "Birthday Party" s’inscrit "dans le cadre d'une tournée sud-américaine" où il est attendu en vedette dans les "principaux festivals électroniques" de nombreux pays.
 
Il faut dire que David Guetta, ces dernières années, est devenu une référence planétaire "en utilisant son nom comme la bannière d'une génération électronique. Le Français a été en mesure de transformer l'art de la manipulation des platines et des salles de production, jusqu'à imprégner toutes les sociétés dans le monde avec sa musique" (Estereofonica, Colombie, 25/9), jusqu’en Inde où la star des DJs finira l’année.
 
Début 2014, Lara Fabian renonçait à ses concerts pour soigner un grave problème auditif. Mais aujourd’hui, la chanteuse va mieux et, après l’Allemagne, elle chantera ce mois-ci en République tchèque, en Roumanie, en Bulgarie et en Finlande. Son retour est particulièrement attendu en Europe de l’Est. "Lara Fabian a beaucoup de fans à Prague et les billets pour ses deux concerts sont en train de disparaître à une vitesse fulgurante", à tel point que l’organisateur a décidé "d’ajouter une rangée de sièges dans l’auditorium" (T Music, République Tchèque, 25/9).
 
Comme Aznavour, Serge Lama brûle toujours les planches. "D’aventures en aventures, c’est au Centre Culturel de Spa que la tournée célébrant les 50 ans de carrière du grand chanteur Serge Lama fera escale au mois de décembre prochain", annonce L’avenir (Belgique, 30/9). "Cette tournée anniversaire, 50 ans d’encre et de projecteurs, met en lumière les plus célèbres tubes du Superman de la chanson française." Quels que soient les styles et les générations, les vedettes françaises ont bien le vent en poupe.