La soirée en famille des Chédid

La soirée en famille des Chédid
La famille Chédid en tournée © DR

Depuis le début du mois de mai, la tribu Chédid sillonne la France, pour une tournée à quatre voix. A l'occasion de ce rendez-vous en famille, qui passe par l'Olympia, nous nous sommes glissés dans la salle rouge pour voir en live Louis, Matthieu, Joseph et Anna.

Les panneaux sont installés en fond de scène, devant, il y a une batterie, une guitare, un clavier, et puis dans un rai de lumière, la basse qu'on aperçoit partout sur les affiches. L'installation, toute simple, résume bien ce qu'on verra : un spectacle chaleureux dont on retiendra surtout l'infinie tendresse qui unit les membres d'une même famille. Louis Chédid et ses enfants, Matthieu, Joseph, et Anna, forment une tribu qui, lorsqu'elle est au grand complet, dégage quelque chose de magique.

C'est un détail mais il en dit en long sur l'intimité de ce moment : jamais personne ne prononcera le nom de Louis Chédid en entier, ou les pseudos de -M- pour Matthieu, de Selim pour Joseph ou de Nach pour Anna. Alors qu'en coulisses, ce tour des "Chédid" est une superproduction avec des médias tenus à distance (interviews collectives données au compte-gouttes, pas d'autorisations accordées aux photographes de presse…), le spectacle apparaît en revanche très nature. 
 
La poétesse et écrivaine Andrée Chédid, partie en 2011 d'une "maladie qui enlève la mémoire", aurait-elle imaginé cette tournée de trois mois pour son clan ? L'idée aurait germé en décembre 2013, après des retrouvailles sur la scène de Bercy lors d'un concert de -M- ; deux ans plus tard, c'est dans le rouge de l'Olympia qu'on les retrouve. 
 
Une soirée comme à la maison
 
Dans cette salle – assise pour l'occasion –, Louis, Matthieu, Joseph et Anna donnent l'impression d'inviter le public chez eux pour une soirée à la bonne franquette. Il y a des guitares, les chansons des uns et des autres et chacun s'échange les rôles avec ce qu'il est, bien sûr…

En patriarche bienveillant, Louis Chédid reste en retrait, laissant essentiellement ses enfants faire le show. Matthieu, le plus âgé d'entre eux (la fratrie compte aussi une sœur aînée, Emilie), a laissé son personnage de -M- à la réserve mais c'est lui qui demeure "la" bête de scène du groupe. C'est aussi le conteur de l'histoire familiale, tandis que ses cadets y apportent leur grain de folie. Dans un registre assez proche, mais prenant, disons-le, beaucoup moins la lumière, Joseph est un multi-instrumentiste foufou et touchant. Quant à Anna, la petite dernière... c'est la révélation de ce spectacle. Avec sa voix puissante, sa féminité en robe et sa présence naturelle, elle complète idéalement la photo de famille. 

 
Des chansons dans l'inconscient collectif
 
En deux heures et une bonne trentaine de morceaux, les instruments passent de mains en mains sans qu'on y trouve à redire. A deux, trois ou alignés tous les quatre, les Chédid sautent d'un répertoire à l'autre, le père reprenant le fils, le fils chantant avec sa sœur, la sœur partageant un duo avec son autre frère.
 
Privilège de chansons entrées dans l'inconscient collectif, une large place est faite aux titres de Louis Chédid. Outre la version magique d'Anne, ma sœur Anne ou le toujours rigolo T'as beau pas être beau, on retiendra donc ces chansons fraternelles et rassurantes dont il a le secret : Tu peux compter sur moi, On ne dit jamais assez aux gens qu'on aime qu'on les aime... Matthieu n'est pas en reste non plus, puisque son univers BD complète le socle commun. Mojo donne comme jamais a cappella, juste avec des claps de main, Le Baptême plutôt acoustique à l'origine devient très rock et on adore un Machistador goguenard, parlé-chanté. Malgré leur notoriété et une place inégale dans la chanson, tous se sont mis sur un pied d'égalité.
 
Des imperfections et des anicroches, il y en a bien sûr quelques-uns dans ce rendez-vous familial sobre – voir du côté des rythmiques pas toujours des plus souples, notamment. Mais c'est son humanité et sa simplicité qui font le sel d'une famille comme la chanson française n'en produit pas tous les jours, comme on n'est pas près d'en revoir demain non plus. 
 
Louis, Matthieu, Joseph et Anna Chédid actuellement en tournée en France : les 1er et 2 juin à l'Olympia, le 6 à Clermont-Ferrand, le 22 à Lyon, etc...