Zaz, une belle palette d'émotions

Zaz, une belle palette d'émotions
Zaz

Trois ans après un album éponyme vendu à 1,8 million d’exemplaires à travers le monde, Zaz revient avec Recto Verso. Ce second opus, elle le veut "plus pointu et réfléchi" afin d’inviter, grâce à des sonorités éclectiques, son public au voyage.

La pochette de cet opus double-face donne, en un regard, le tempo : Zaz a le visage recouvert d’un camaïeu de teintes, autant de couleurs qui déclinent la palette d'émotions dépeinte, entre lumière et mélancolie, à travers les quatorze chansons de l’album.

L’orchestration, moderne sans renier une certaine patine rétro, rappelle à travers quelques notes jazzy et tziganes l’identité musicale de Zaz. La native de Tours fait porter sa voix singulière à grand renfort de notes d'accordéon, de guitares, de violons, de tubas… Un mélange aux accents populaires, donc, pour des mélodies pouvant transporter dans des lieux de convivialité et de fête comme des brasseries, des bals ou des cabarets.
 

Dans le titre Déterre,

écrit et composé par la jeune Buridane, Zaz susurre les paroles de sa voix rocailleuse comme une Vanessa Paradis du rock. Dans Si je perds, elle se permet des envolées vocales qui ne sont pas sans rappeler Francis Cabrel. Le morceau, cette journée, étonne de par ses rappels d’harmonie à la fois jazzy et rhythm'n'blues. Dans Si, ou encore Oublie Loulou (signés Charles Aznavour), Zaz s’amuse avec sa voix et ça s’entend.
 
Malgré ces belles surprises et des textes positifs (T’attends quoi ou On ira), on note quand même certaines chansons un peu fades, voire enfantines (la bien nommée Gamine et Nous debout).
 
Recto Verso n’en demeure pas moins un album attachant qui s’écoute comme un conte de fées chanté par une trentenaire décomplexée.
 
Zaz Recto Verso (Play On / EMI) 2013
En tournée européenne : Budapest (Sziget) le 11 aout, Le Noirmont en Suisse le 7 septembre, à Namur en Belgique le 8, etc.
 
Site officiel de Zaz
Page Facebook de Zaz