Véronique Sanson, toujours Amoureuse

Véronique Sanson, toujours <I>Amoureuse</I>

Quarante ans après sa sortie, Amoureuse, le premier album de Véronique Sanson, est réédité dans une version augmentée de nombreux bonus, et accompagnée d’une captation vidéo de l’un de ses récents concerts. Un disque anniversaire qui ravira les fans, mais donne surtout l’occasion de redécouvrir un très bel album.

La chanson française des années 70 a de nouveau le vent en poupe. Si on ne compte plus les rééditions d’albums des vedettes de l’époque dans des versions remasterisées, réorchestrées en duo ou sous forme d’hommage, force est de constater que le plus souvent, c’est par le biais de la nouvelle génération qu’on est amené à les réécouter.

Ce fut le cas l’année passée, avec La Maison bleue/Mon frère de Maxime Le Forestier, plus récemment avec les duos de Gérard Lenorman ou Alain Chamfort. Véronique Sanson, elle, a choisi de ressortir son premier opus tel quel, 40 ans après sa première sortie.

Amoureuse, c’est l’album qui l’a lancée, mais c’est avant tout douze magnifiques chansons écrites et composées par une femme (en 1972, ce n’était pas si courant) et réalisées avec talent par Michel Berger. On y retrouve ainsi L’Irréparable, Louis, Besoin de personne, Bahia, etc., que des tubes en somme. Mais aussi bien sûr, l’enregistrement du morceau qui avait donné son nom au disque, et nous aide heureusement à oublier la reprise qui en est faite plus loin avec Fanny Ardant. On s’en serait bien passé.

Une vingtaine de morceaux complètent le tout, dont notamment les maquettes originales et certains titres dans leur version étrangère (anglais, allemand, espagnol, italien, rien que ça !). On accordera plus d’intérêt au DVD du dernier concert de la chanteuse au Cirque Royal de Bruxelles, qui enrichit cette parution exceptionnelle et promet quelques beaux moments d’émotion (Qu’on me pardonne, Je me suis tellement manquée).

Alors, en dépit du caractère anecdotique de certains des bonus, retenons l’essentiel : Amoureuse a quarante ans, certes, mais une ride. Le grand album d’une grande dame.

Véronique Sanson Amoureuse (1972)/Le Cirque Royal de Véronique Sanson (2012) Warner (2012)

En concert les 21 et 22 décembre 2012 Salle Pleyel à Paris