La poésie à l’ancienne de Feu! Chatterton

La poésie à l’ancienne de Feu ! Chatterton
Feu ! Chatterton, Francofolies de La Rochelle 2014. © B. Brun

Ce groupe parisien qui cite Baudelaire et Aragon mêle dans ses chansons l'électro-rock et l'héritage de la poésie classique. Révélation des dernières Francofolies de La Rochelle, attendu pour la rentrée avec un très beau mini album, Feu ! Chatterton est d'ores et déjà un grand espoir de la chanson française. Présentation d'un groupe qui monte et plus si affinités...

"Il est pas quatorze heures, c'est le soir. Peut-être qu'au dancing, on y arrivera. C'est un baiser au dancing." Lorsqu'il ne déclame pas de la poésie entre les chansons, Arthur, le chanteur de Feu ! Chatterton, emploie des mots choisis. Moustache fine, costume bien mis, le jeune homme joue les galants et son verbe éraillé court dans la pénombre du théâtre de La Rochelle. Il n'est pas quinze heures, c'est l'après-midi aux Francofolies, l'heure de toutes les rencontres, celle de tous les possibles.

A ce petit jeu, Feu ! Chatterton, né il y a deux ans sur les cendres d'un ancien groupe de lycée, a sans aucun doute trouvé la bonne formule. Un passage par le Chantier des Francos, la pépinière de talent du festival, deux prix – Premières Francofolies et Félix Leclerc – qui leur permettront de prendre le large, ces cinq garçons auront incontestablement été "la" révélation de la 30e édition des Francofolies de La Rochelle. En une quarantaine de minutes bien denses, ils ont su faire passer leurs ambitions poétiques et leur spleen.

La poésie et le jazz

Inspiré par l'attitude – prétentieuse, jugeront certains...– des dandys, le groupe parisien revendique son attachement à la poésie et à un certain classicisme. "La nouveauté ne se trouve pas toujours où l'on croit. Pourquoi chercher de nouvelles formes alors que les vers de Baudelaire, Aragon ou Paul Eluard, sont toujours modernes ? J'aime cette idée que les choses viennent d'une certaine contrainte, que l'on puisse mettre des mots compliqués au service d'une émotion simple", constate Arthur, également auteur des textes de Feu ! Chatterton.

On ne s'étonnera donc pas qu'ils tirent leur nom d'un tableau du peintre Henry Wallis, "La mort de Chatterton", représentant un jeune suicidé de la poésie anglaise du XVIIIe siècle, ou qu'ils évoquent la reprise par le chanteur brésilien Seu Jorge d'une chanson de Gainsbourg sur ce mythe. Pas vraiment enfants de la chanson française – hormis celle de Ferré et Bashung, découverte sur le tard –, les Feu ! Chatterton ont pour la plupart touché au jazz avant de s'ouvrir au rock et à l'électronique.

La chanson et les mots

Plutôt bien entouré et déjà suivi de près par le milieu de la musique, Feu ! Chatterton sortira au début du mois de septembre son premier EP. Sur ce mini qui laisse augurer du meilleur, on redécouvre une chanson à la fois rock et dansante, où les mots bleutés ont autant d'importance que les montées en tension. "J'ai un sex-appeal LR6 / La vie est dure à celle qui se refuse à moi / Je fais de l'exercice avec une, trois, animales câlines / Alcaline, alcaline", dit Sex-appeal, l'interlude planant de ce cinq titres.

Qu'il raconte l'histoire du Costa Concordia, ce navire de croisière échoué au large de l'Italie (Côte Concorde) ou les rêves d'un homme sur le départ (A l'aube), Feu ! Chatterton a trouvé le son juste. On leur souhaite désormais d'être emportés par la route et, en attendant la suite, de rencontrer les foules sur leur chemin.
En concert le 24/08 au festival Rock en Seine, le 12/09 au Point Ephémère à Paris.
Page Facebook de Feu Chatterton