C2C, quatre DJs et un buzz

C2C, quatre DJs et un buzz
C2C © Sylvain Richard

Les quatre DJs de C2C sortent Tetra, un premier disque d’électro très pop, après un été où leurs platines lumineuses ont éclairé les festivals. Le collectif à l’origine d’Hocus Pocus et du duo Beat Torrent, qui a longtemps brillé dans les compétitions de turntablism, est entouré d’une rumeur favorable qui s’est répandue à la vitesse d’un scratch.

La nuit tombe sur la fin du mois de mai et C2C est au soir d’une saison décisive. Le groupe, qui occupe la grande scène du jeune festival toulousain les Curiosités du Bikini, est programmé au milieu d’une soirée rap mais au bout du compte, c’est l’électro pop de ces quatre DJs que l’on a retenu. Plus tard, quand les festivals d’été battront leur plein, c’est ce même spectacle, très accessible et visuel, que le public gardera en mémoire.

Leur premier album, Tetra, sort ces jours-ci mais C2C fait déjà partie des noms qui circulent à la vitesse du son sur Internet. Cette année, le collectif de Nantes aura sorti un premier EP, Down the road, dont la chanson titre a été un temps au générique de l’émission télévisée le Grand Journal, sur la chaîne crypté Canal +. Il aura parcouru les grands festivals d’été et enfin, préparé cette sortie prévue en pleine rentrée musicale.

 

Champion du monde

C2C (Coup 2 Cross à l’origine) est composé de 20syl et Greem d’Hocus Pocus, d’Atom et Pfel, de Beat Torrent. Il a fait ses armes au DMC, compétition de DJs où il a remporté quatre titres consécutifs de champion du monde entre 2003 et 2007, tandis que ses membres continuaient leur carrière solo avec le groupe de rap Hocus Pocus et le duo électro Beat Torrent. Créé à la toute fin des années 90, C2C a été à la base de ces deux formations.

Le collectif est donc resté durant une décennie comme un secret bien gardé, que le disque Tetra révèle au grand jour. L’album donne une vision de la musique composée à base de platines - turntablism - bien différente de celle de Birdy Nam Nam, le groupe qui a popularisé ce genre en France. Quand Birdy Nam Nam s’aventure aujourd’hui vers un électro dur et énergique, C2C opte lui pour un son très pop, très dansant.

Atmosphère soul

À l’image des concerts de C2C, durant lesquels des animations lumineuses aux couleurs vives défilent sous les platines, Tetra est un album léger où l’on retrouve du blues, du funk, du gospel. Le hip-hop n’est jamais loin non plus et il assure dans cette atmosphère soul une certaine continuité. Les nombreux invités - le rappeur ghanéen Blitz the Ambassador, le songwriter suédois Jay-Jay Johanson entre autres - donnent une couleur distincte à chaque titre.

 
Le tout aurait pu virer au simple exercice tant on passe d’un style à l’autre, mais C2C, qui a attendu 12 ans avant de se lancer dans son premier album et travaillé deux ans sur ce projet, a évité ce piège. En donnant à Tetra une imagerie de mangas et en y ajoutant en filigrane les sons qui vont avec, les 4 DJs ont transposé sur ce bon disque leurs performances sur scène. Avec leur musique à base de scratchs, ils confirment qu’un buzz n’est pas forcément destiné à faire pschitt.
 
C2C Tetra (Mercury) 2012
En tournée en France à partir de septembre, le 10 novembre à l'Olympia à Paris