Maurice Kirya, Prix Découvertes RFI 2010

Maurice Kirya, Prix Découvertes RFI 2010
© DR

Le Prix Découvertes RFI 2010 vient d'être attribué à Maurice Kirya (Ouganda). Après la délibération du jury présidé par le rappeur franco-congolais Passi, l'artiste est arrivé en tête devant le Kenyan Winyo et le Congolais Lexxus Legal. Rendez-vous pour un concert avec le lauréat à N'Djamena (Tchad) le 6 novembre prochain lors d'une opération spéciale de RFI. Portrait du jeune musicien.

En partenariat avec : l'Organisation Internationale de la Francophonie, la Sacem, CulturesFrance et Mondomix

Maurice Kirya est né en 1984 dans une famille de musiciens. Sa maman le met très tôt au parfum en lui chantant et en lui faisant reprendre des gospels. Il apprend d'abord la guitare puis s'intéresse à un autre instrument, le piano.

Il fait ses premières armes avec les groupes Thug Squad et Bataka Underground dans lequel officie Krazy Native, l'un de ses frères. Puis il travaille avec les artistes Benon et Vamposs, ce dernier étant un autre de ses frères. A la recherche d'un style qui lui serait propre, Maurice Kirya décide de se consacrer à une carrière solo, plus en adéquation avec ses aspirations personnelles.

Inspiré par les artistes américains comme India Arie, Common, John Legend mais aussi l'Haïtien Wyclef Jean ou les Africains Didier Awadi et Youssou N'Dour et même par son célèbre compatriote Philly Lutaaya, le jeune Maurice Kirya cherche d'abord sa voie, entre afro-soul, hip hop, r'n'b et rythmes ougandais. Finalement, il nomme lui-même "mwoyo" une fusion personnelle de tous ces styles.

Cet auteur-compositeur-interprète collabore avec de nombreux musiciens du continent et d'ailleurs : Moussa Diallo (Mali), 2 Face Idibia (Nigeria), Yvonne Chaka Chaka (Afrique du Sud), Indigenous (Belgique) Susanna Owiyo (Kenya), le rappeur AY (Tanzanie). Binadamu, le titre concocté avec ce dernier est d'ailleurs nominé aux Koras Awards en 2005. Au rayon des récompenses, l'artiste ougandais est gratifié en 2007 du prix du Meilleur artiste r'n'b aux "Pearl of African Music Awards" en Ouganda.

Parmi ses nombreuses activités, Maurice Kirya est à l'initiative depuis 2008 d'un show mensuel intitulé The Maurice Kirya Experience qui outre ses propres sets, propose de présenter d'autres artistes de la scène ougandaise. Les shows ont lieu au club Rouge à Kampala. Par ailleurs, il apporte son soutien à diverses organisations qui s'occupent de problèmes de santé, notamment de la lutte contre le sida. Son implication dans la vie ougandaise montre sans conteste son intérêt à promouvoir son pays, sa culture.

2009 est l'année de sortie de son premier album Misubbaawa. Composé d'une dizaine de chansons, il a été enregistré en Ouganda mais mixé à Dallas aux Etats-Unis par Phil York. La voix de velours de Maurice Kirya donne aux chansons écrites (en anglais et en lubanga, une langue d'Ouganda) et composées par lui-même, une atmosphère particulière, habitée, une caisse de résonance aux multiples influences digérées.

En mars 2010, il participe au Southwest music festival à Austin au Texas, une ouverture supplémentaire pour une carrière internationale en devenir.