Aziz Sahmaoui & University of Gnawa

Aziz Sahmaoui & University of Gnawa
Aziz Sahmaoui © DR

Dans Mazal, Aziz Sahmaoui et ses complices de l’University Of Gnawa s’embarquent dans un périple audacieux, aux confins du Sahara et de leur complicité.

Dès les premières notes, la magie opère : quelques accords de mandole, des mélodies entêtantes, une voix lumineuse et un groove saharien qui invitent au voyage. Essaouira ? Grand Sud marocain ? Vallée du fleuve Sénégal ? Andalousie ? On ne sait pas vraiment où nous embarquent Aziz Sahmaoui et ses musiciens de l’University of Gnawa, mais on les suit les yeux fermés.

Inspiré par la transe gnaoua, habité par la fusion, le jazz et le blues, le Marocain Aziz Sahmaoui a bien bourlingué avant de prendre la chaire de l’University of Gnawa. À Marrakech, il a appris auprès des plus grands maîtres. À Paris, il a cofondé l’Orchestre National de Barbès au milieu des années 90, puis tourné sur les scènes du monde entier avec le Joe Zawinul Syndicate. Depuis 2010, il laisse exprimer ses talents de compositeur et de parolier avec l’University of Gnawa et explore les contrées fertiles de son inspiration.
 
Dans Water-Line, les chœurs masculins invitent à la transe, tandis que dans Lawah Lawah, le raï se métisse au flamenco, dans une fusion qu’on croirait sortie des faubourgs d’Oran. Sur Jilala, c’est une fureur toute hendrixienne qui s’exprime, et sur Yasmine, le virtuose de la guitare flamenca Niño Josele enjambe la mer Méditerranée pour un morceau délicat marqué par l’improvisation et la poésie. "L’azur et le soleil communient / Air doux et clément /Suaves soupirs, chants généreux/ De tes ailes s’envolent les amants heureux" chante en arabe la chaleureuse voix d’Aziz Sahmaoui.

Aziz Sahmaoui & University of Gnawa Mazal (World Village / Harmonia Mundi) 2014

Page Facebook d'Aziz Sahmaoui

En concert au Café de la Danse le 5 décembre