Aline ou la Britpop à la française

Aline
© DR

En France dans les années 90, les groupes produisant de la "pop anglaise" en français étaient nombreux. Il y avait Chelsea, Oui-Oui ou les Objets pour ne citer qu'eux. En 2013, il y a Aline. Un nom à consonance française pour un groupe qui a biberonné à la Britpop dès l’apprentissage des instruments. Il y a du Pale Fountains, du Orange Juice ou du Field Mice dans ce groupe chantant français. La formule est originale et Regarde le ciel, une première livraison convaincante.

La ligne suivi par ce groupe frenchy est claire, depuis les guitares jusqu’au personnage de la pochette du disque. Le son bucolique et frais, un brin passéiste aussi, est une marque de fabrique que les Marseillais d’Aline (ex-Young Michelin) vainqueurs de la cuvée 2010 du concours CQFD des Inrockuptibles ont déposé avec ce premier essai réussi.

 

Les bons ingrédients sont réunis pour écrire un nouveau chapitre de cette "britpop" française. Le titre Je bois et puis je danse pourrait faire figure d’hymne à la mélodie d’amour vibrante, que tous en France, de Dalcan aux Valentins, de Daho aux Innocents, ont pu maîtriser sur un ou (pour les derniers cités) beaucoup de singles.

 
Le jeu de basse n’est pas sans rappeler celui de Mike Joyce des Smiths. La production d’Andy Chase du groupe franco-américain Ivyqui qui a accueilli le groupe dans son studio new-yorkais, y est certainement pour quelque chose. Etonnamment, les percussions du single Je bois et puis je danse rappellent l’Africa de Toto et on se plaît à penser que le groupe tiendrait là un tube équivalent.
 

Maudit garçon

rend hommage indirectement à Taxi Girl avec un hymne pop clair, des textes faussement naïfs, le tout en français avec clarté et malheureusement peu de vernis poétique. Efficace, Teen Whistle propulse la guitare électrique sous-saturée dans un film des années 80 de Ken Loach, ça sent le fish & chips vinaigré et les effluves des bords de la Mersey, les sons de synthé et de flûte saupoudrés sur ce titre pop légèrement noisy embellissent le tout.
 
Pourtant Aline a l’accent marseillais et a plus à voir avec le Mancunien Eric Cantona qu’avec la star de l’OM Joey Barton. Comme chez l’acteur et ex-footballeur, il y a de la classe et du dilettantisme chez Aline et ça fait du bien de commencer l’année musicale ainsi. 

Aline Regarde le Ciel (Accelera son/Idol/Pias) 2012
En tournée française et en concert le 21 février 2013 au Café de la Danse à Paris
→ Site officiel