Les balades dans les nuages de Cascadeur

Les balades dans les nuages de Cascadeur
Cascadeur © DR

Cascadeur revient avec un deuxième disque planant, Ghost Surfer, qui fait la part belle à des invités de marque. S’inspirant des songwriters anglo-saxons des années 70, le chanteur au casque et à la voix perchée fait place à des fulgurances qui renouvellent sa pop lunaire.

Cascadeur, c’est d’abord un casque, une combinaison de pilote et une voix perchée qui vous amène dans les étoiles dès la première écoute. Découverte il y a quelques années grâce au concours CQFD du magazine les Inrockuptibles, cette voix d’égale intensité sur disque et sur scène revient avec Ghost Surfer.

Derrière le personnage mystérieux de Cascadeur – le secret a été éventé…– se cache Alexandre Longo, ancien clavier du groupe de l’Est de la France, Orwell, et chanteur à l’écriture lunaire. Dans ses ballades aériennes, très majoritairement chantées en anglais, il décline ses violons ambitieux, ses nappes de claviers, ses guitares atmosphériques ; tout un univers enchanté.

L’ensemble qui puise ses racines dans la pop anglo-saxonne et en particulier dans le glam rock conjugue un côté intimiste et de grandes envolées à la limite du pompier. Encore une fois, Cascadeur peut se le permettre car, en dépit du côté inégal de son disque, sa voix fait le reste. Autant certains titres vous laisseront perdus dans l’espace, autant d’autres vous emporteront complètement…

Après s’être incarné en pieuvre humaine (Human Octopus) pour son premier disque, Cascadeur a su faire évoluer sa pop en devenant un surfeur fantôme (Ghost Surfer). Pour cela, il s’est entouré d’une pléiade d’invités prestigieux : les jazzmen Tigran Hamasyan et Médéric Collignon, les membres du groupe indé américain Midlake, le leader des Tindersticks, Stuart Staples, l’un des quatre DJ de C2C, Pfel, ou Christophe, qui amène Collector, la seule chanson en français de ce disque, vers d’autres hauteurs.

Avec ce Ghost Surfer imparfait, Cascadeur confirme son talent et on lui découvre un autre atout : savoir s’entourer. Ce n’est pas la moindre des qualités.

Cascadeur, Ghost Surfer (Casablanca / Universal) 2014
Site officiel de Cascadeur
Page Facebook de Cascadeur