Pascal Parisot

© Jfd1092 / Wikimedia / CC BY-SA 3.0
Passeport artiste
11/1963
Pompey (France)
Pays:  France
Langue:  Français
Qualité:  Auteur / Chanteur / Compositeur
Genre musical:  Chanson

Pascal Parisot a séduit critique et public avec ses bricolages musicaux entre cha cha et électro. Sous l'humour acidulé de ses albums, se cache un charmant rebelle.

Biographie: 

Pascal Parisot naît en novembre 1963 à Pompey, en Lorraine, mais grandit dans les Vosges. Chez lui, l'environnement musical est hétéroclite et sans à priori. Pascal Parisot se forge ainsi un univers musical qui puise autant dans la variété française que dans la musique brésilienne. L'artiste raconte d'ailleurs que la découverte d'un disque du compositeur brésilien Heitor Villa-Lobos sur la platine familiale fut une révélation.

Piano bars

Pendant quatre ans, l'adolescent étudie la guitare classique au conservatoire local. Puis dans les années 70, il se passionne pour les premiers textes révoltés de Lavilliers. A 17 ans, Pascal est décidé à devenir musicien en dépit des difficultés. Sans moyens, il récupère les instruments les plus étranges dans les vide-greniers. Pendant près de quinze ans, il navigue entre petits boulots et pianos bars. A l'instar d'une Patricia Kaas, originaire de la même région, il écume les petites salles de l'Est de la France et d'Allemagne, avec un détour par les Antilles. Point de composition encore mais un répertoire de classiques : Boby Lapointe, Gainsbourg, Nino Ferrer, Piaf et bien sûr, les standards brésiliens qu'il affectionne.

Petit à petit, Pascal Parisot se met à écrire ses propres chansons et à les tester sur scène. L'accueil est plus difficile. A la fin des années 90, sa compagne Frédérique Dastrevigne, également chanteuse et partenaire de scène, l'encourage à s'installer à Paris et à démarcher les maisons de disques. Parisot avec trois amis musiciens (le percussionniste Jacques Tellitocci, le guitariste Hugues Bodin et le réalisateur Vincent Boutolleau), enregistre une maquette de neuf titres. C'est Sony, via son label Epic, qui signe l'artiste.

Rumba

Fin septembre 2000, paraît un premier CD trois titres. Avec un habillage acidulé, façon seventies, la musique latino-bricolo de Pascal Parisot n'est pas prise au sérieux. Mais l'album qui sort le 26 janvier 2001, "Rumba", fort d'un humour acide et d'un minimalisme ensoleillé, séduit plus largement. Pascal Parisot a presque 40 ans. Les années de galère semblent terminées. En décembre 2000, Pascal Parisot apparaît aux Transmusicales de Rennes et rencontre un certain succès.

Fin 2002, le musicien est accueilli en résidence par le théâtre des Bains Douches à Lignières dans le Cher. Là, il met au point la série de concerts qu'il donne au printemps 2003 à l'Européen à Paris. En octobre de la même année, sort "Wonderful", son second CD. Toujours décalée, l'imagerie Parisot prend la forme des luxueuses publicités pour les grands parfums. Du côté musical, Parisot délaisse un peu l'Amérique latine au profit d'un électro chaloupé et de textes faussement naïfs. Les arrangements et la co-réalisation sont signés par Nicolas Repac (compagnon de route d'Arthur H ou de No One is Innocent).

A l'automne 2003, le chanteur rôde de nouveaux titres sur les scènes hexagonales, en particulier via une tournée commune avec Julie Delpy, Albin de la Simone et Thierry Stremler. Au cours de l'année 2004, Pascal Parisot continue une tournée solo.

Novembre 2004

Discographie
BETES EN STOCK
BETES EN STOCK
Album - 2009 - Naïve
LES PIEDS DANS LE PLAT
LES PIEDS DANS LE PLAT
Album - 2008 - Naïve
CLAP CLAP
CLAP CLAP
Album - 2006 - Traffix music
WONDERFUL
WONDERFUL
Album - 2002 - Epic
RUMBA
RUMBA
Album - 2000 - Epic
Écouter avec
À lire sur Pascal Parisot