Era

Era
© dr
Passeport artiste
Date de création:  1997
Membre:  Eric Levi
Pays:  France
Langue:  Italien Arabe
Qualité:  Compositeur
Genre musical:  Electro / Pop
Biographie: 

Era se résume à un seul homme, Eric Lévi. Musicien français, il s'illustre dans les années 70 au sein du groupe hard rock Shakin' Street. Sous le nom d'Eric Lewy, il tient la guitare entouré de Fabienne Shine au chant, de Louis Bertignac à la guitare et de Corinne Marienneau à la basse. Ces deux derniers quittent la bande en 1975 pour intégrer Téléphone, groupe phare du rock français entre 76 et 85. Shakin' Street continue sans eux et fait même une petite carrière aux Etats-Unis. Le groupe signe sur Columbia Etats-Unis et passe douze ans outre-Atlantique. Après deux albums en 78 et 80, Shakin' Street se sépare au cours des années 80.

Eric Levi réapparaît dans les années 90 en tant que compositeur de musiques de films. Il collabore tout particulièrement avec le réalisateur Jean-Marie Poiré sur les films "l'Opération Corned-beef" en 90 et surtout sur "les Visiteurs", méga succès de l'année 93. Il renouvelle l'opération avec la suite, "les Couloirs du temps : les Visiteurs 2", en 98.

Pour "Les Visiteurs", histoire qui se déroule entre le moyen âge et le XXème siècle, Eric Lévi écrit une musique qui, de la même façon, mêle compositions à la sauce médiévale façon "Carmina Burana" de Carl Orff et sonorités synthétiques. Le film explose tous les scores d'entrée en France avec 13 millions de billets vendus. Naturellement, Eric Lévi bénéficie largement de cette réussite. La bande son, et en particulier, l'extrait principal, "Enae Volare mezzo", remportent un fort succès commercial qui l'incite à explorer la polyphonie moyenâgeuse revue et corrigée par les ordinateurs.

Le carton

C'est ainsi que naît Era et l'album "Ameno". Sortis au printemps 97, ces onze titres semblent avoir été enregistrés dans la plus grande des cathédrales. Légendes médiévales et ambiances envoûtantes forment le décor de ce disque. Comme sur le thème à succès du film "les Visiteurs", "Enae Volare mezzo", on retrouve des choeurs tous enregistrés dans les mythiques studios d'Abbey Road à Londres. Les voix sont assurées par Florence Dedam, Harriet Jay, Eric Geisen, Murielle Lefèbvre et surtout Guy Protheroe, musicien et chef d'orchestre qui avait déjà travaillé avec Eric Lévi pour "les Visiteurs", et dirigent tous les choeurs sur cet album. Les guitares et les claviers (synthétiques) sont mis en boîte dans les studios Real World de Peter Gabriel. Quant à la section rythmique empruntée en partie à Phil Collins (Lee Sklar à la basse, Chester Thompson à la batterie), c'est à Nashville, patrie de la country music, qu'elle est enregistrée. Mais "Ameno" reste cependant un album presque entièrement conçu sur ordinateur.

Le premier extrait tiré de l'album, "Ameno", donne lieu à un clip vidéo qui prend pour décor le château de Montségur dans le sud de la France, lieu hautement chargé d'histoire médiévale.

Dès sa sortie, l'album se classe dans de nombreux hits en France et à travers l'Europe. En un an, les ventes hors de France atteignent les deux millions faisant de ce disque une des valeurs sûres de la production française à l'export. L'album se vend dans plus de 40 pays, dont à plus de 100.000 dans sept d'entre eux. Notons le score exceptionnel réalisé en Argentine où le single "Ameno" est le tube francophone de l'année. Era y vend près de 250.000 albums et devient un vrai phénomène commercial.

Era se voit attribuer le 20 février 99 la Victoire de la Musique de l'album français le plus vendu à l'exportation.

En mai 2000, sur la lancée du précédent album, Eric Lévi sort "Era 2". S'il rencontre un moindre succès, il atteint tout de même 1,14 million d'exemplaires vendus dans le monde entier dont 350.000 sur le territoire français.

Et de trois

En février 2003, Eric Levy sort donc un troisième opus sous le nom d'Era : "The mass". L'album est disponible dans 55 pays. Le musicien fait évoluer sa musique vers des morceaux plus puissants que dans les précédents albums. Il tente de créer un univers entre spiritualité et théâtralité. Il mélange avec force le rock, la pop, les sonorités électroniques et la musique classique.

 

Era se tait pendant cinq ans et renaît en 2008 avec "Reborn". Un album surprenant qui mêle des sonorités orientales à l'habituel style électro new age d'Era. Le parolier s'y amuse même à tricoter des paroles qui mêlent le latin, l'arabe et le langage imaginaire du groupe.

En 2009, Era s'attaque au répertoire classique avec "Era Classics", qui revisite des œuvres de Verdi, de Bach, Haendel ou de Vivaldi avec guitares, batterie, chants de chorale et synthétiseurs. La suite, "Era Classics II", paraît le 18 octobre 2010, quelques mois après la parution de "Era, the essential", qui regroupe les plus grands thèmes de la formation électro-ésotérique ainsi que quelques versions inédites.

Mai 2011

 

Discographie
THE ESSENTIAL
THE ESSENTIAL
Album - 2009 - Mercury
CLASSICS II
CLASSICS II
Compilation - 2009 - Mercury
CLASSICS
CLASSICS
Album - 2008 - Mercury / Universal
REBORN
REBORN
Album - 2007 - Mercury
THE VERY BEST OF ERA
THE VERY BEST OF ERA
Compilation - 2003 - Mercury
Écouter avec
À lire sur Era