Affaire Louis Trio

© Frédéric Souloy /Gamma-Rapho
Passeport artiste
Date de création:  1982
Date de séparation:  1998
Pays:  France
Langue:  Français
Genre musical:  Chanson / Rock

 

Mascotte d'une certaine pop française des années 80, l'Affaire Louis Trio n'a pas cessé d'évoluer jusqu'à la fin de l'aventure collective en 1999.

Biographie: 

Tout a commencé en 1979 lorsqu'un jeune lyonnais dénommé Hubert fonde le groupe Cleet Boris, tendance hard rock mélodique, dans lequel il entraîne son jeune frère Vincent, surnommé Karl Niagara. Fin 1981, par le biais d'une petite annonce, ils rencontrent François, qui lui, prend le surnom de Bronco Junior.

En 1982, Hubert, qui entre temps a pris Cleet Boris comme pseudonyme, crée donc le groupe l'Affaire Louis trio. Etiquetés "rock rigolo tendance cha cha", ils n'émergent pas avant 1987. On les voit cependant en 1985 au Printemps de Bourges, et ils remportent même le concours Rock Envol en 1986.

Ils sortent véritablement de l'anonymat avec l'album intitulé "Chic Planète" qui paraît en 1987. A partir de ce moment-là, on les voit partout. Ils collectionnent les émissions de télévision, font la première partie d'Alain Chamfort au Casino de Paris, d'Alain Bashung lors d'une tournée égyptienne, puis montent seuls sur la scène de l'Olympia, ultime symbole du succès. Enfin, ils obtiennent la Victoire de la Musique de la révélation du groupe de l'année 87.

Un an plus tard, sort le second album "Le retour de l'âge d'or" avec une couverture qui rappelle l'univers de la bande dessinée tellement chère au trio. Deux simples sont extraits de cet opus, "Bois ton café" et "Succès de larmes".

Avec "Sans légende", troisième album de l'Affaire Louis Trio, s'opère un léger changement de direction. Dans ce disque intime et riche à la fois, on trouve un hommage à Charles Trenet, des chansons d'amour et de regrets, une berceuse et une allusion à la mort du père de Cleet Boris et de Karl Niagara, tué lors d'une fusillade dans un bar de Lyon en 1976 ("Balle perdue").

Hommage à Jules Verne

En 1993, le Capitaine Nemo, héros de "20.000 lieues sous les mers" de Jules Verne, inspire entièrement le nouvel album du groupe, "Mobilis in Mobile", production sobre et émouvante, et imprégnée d'un imaginaire sombre et fantastique. Moins d'arrangements, moins de cuivres, plus de guitares et plus de chœurs, des textes plus travaillés, voilà les principales caractéristiques qui permettent aux trois musiciens de se détacher un peu de l'image "bande dessinée" qui leur colle à la peau.

Après l'immense succès de ce disque, l'Affaire Louis Trio prend un nouveau départ. Le groupe qui les accompagne depuis une dizaine d'années en studio et sur scène se sépare.

Début 94, Cleet Boris entreprend l'écriture de nouvelles chansons. En septembre, le trio se retrouve en studio pour enregistrer le nouvel album. Désormais sans leur groupe, la répartition des instruments se fait autrement. Karl Niagara, bassiste, devient multi-instrumentiste, Bronco Junior, outre les claviers, revient à ses premières amours, la batterie, et d'autres musiciens invités font leur apparition tels Richard Kolinka, batteur de Téléphone (groupe phare du rock français disparu en 1986) ou le bassiste du groupe anglais XTC, Colin Moulding.

Ce disque, qui sort en 95, "L'homme aux mille vies", est un album conceptuel aux multiples facettes. C'est aussi sans doute le plus abouti du trio, qui signe là son dernier travail à trois, puisque Karl Niagara quitte le groupe dans les mois qui suivent.

Le mot de la fin

C'est donc un duo qui, le 28 mars1997, sort l'album éponyme "L'Affaire Louis Trio" sur leur nouveau label, Chrysalis. Plus simple et plus discret que le précédent, ce disque est aussi plus poétique, tout en faisant une habile synthèse entre pop et rock. Une tournée française est lancée au printemps 98 avec un arrêt parisien à la Cigale le 3 avril.

Mais, ce dernier album marque la fin de l'histoire du groupe qui se disperse définitivement en 1999. Une compilation, "le meilleur de l'Affaire Louis Trio" sort en 98 tel un point d'orgue.

Au printemps 2001, c'est en solo et sous son vrai nom, Hubert Mounier, que réapparaît Cleet Boris. Il sort un album réalisé par Benjamin Biolay, "le Grand huit". Les sonorités mélodiques sont proches de l'Affaire Louis Trio mais la tonalité est plus mélancolique, plus mature peut-être, plus personnelle, certainement.

En décembre 2008, François Lebleu, alias Bronco Junior, devenu musicien accompagnateur et producteur, décède prématurément à l'âge de 43 ans.

Hubert Mounier poursuit, quant à lui, son aventure solo avec notamment la parution en 2005 de l'album "Voyage léger" et en 2011 de "La maison de pain d'épice".

Février 2011

 

Discographie
LE MEILLEUR DE L'AFFAIRE
Compilation - 1997 - Polygram
L'AFFAIRE LOUIS TRIO
Album - 1996 - Chrysalis
L'HOMME AUX 1000 VIES
Album - 1994 - Barclay
MOBILIS IN MOBILE
Album - 1992 - Barclay
SANS LÉGENDE
Album - 1989 - Barclay
Écouter avec
À lire sur Affaire Louis Trio