Lââm

© Foc Kan / Getty
Passeport artiste
1 /9 /1971
Paris (France)
Pays:  France
Langue:  Anglais Français
Qualité:  Chanteuse
Genre musical:  Chanson

Née le 1er septembre 1972 dans le XIIème arrondissement de Paris, Lââm, de son vrai nom Lamia, est élevée à Montreuil, dans la banlieue parisienne. Son père est originaire de Gafsa en Tunisie. Entourée de six frères et sœurs, elle connaît une enfance difficile. Le manque d'argent, l'alcool et les disputes familiales sont à l'origine de son placement dans un foyer à l'âge de ses 6 ans. Ses parents divorcent lorsqu'elle a 10 ans et son père à la garde des enfants. Sa mère disparaît de la maison. Elle ne la reverra que deux fois en presque vingt ans.

Biographie: 

Dès ses 10 ans, Lââm développe une vraie passion pour la chanson et aime par-dessus tout chanter les tubes de ses idoles, de Donna Summer à Claude François. Quand elle a 15 ans, elle est envoyée dans un foyer de Bourges. Dès ses 12 ans, la vie de Lââm oscille entre l'école qu'elle fréquente peu et la délinquance qu'elle frôle en permanence. Dans son nouveau foyer, une éducatrice remarque son goût et son talent pour la musique. C'est ainsi que Lââm se retrouve choriste dans un orchestre de bal. De fil en aiguille, elle convainc le foyer de l'inscrire aux Ateliers Chanson de la ville de Paris. Elle y passe une audition avec succès en interprétant un titre de Céline Dion

Pendant dix ans, elle va envoyer des cassettes à gauche, à droite, chanter dans le métro et dans la rue. Alors qu'elle travaille en temps que serveuse dans le quartier de la Bastille à Paris, elle a l'occasion de participer à une soirée hip hop au Hot Brass, une salle de la capitale (disparue aujourd'hui). C'est ce jour-là, qu'elle rencontre deux compositeurs, SDO et FB Cool. Fascinés par ses facilités vocales, ils lui font rencontrer Hervé Benhamou, producteur et patron du label Heben Music spécialisé dans le rap et la dance music.  

Persévérance

Ensemble, ils mettent au point un premier single qui voit le jour en janvier 98, "J'ai le feeling". Le succès n'est pas du tout au rendez-vous. En attendant, Lââm est choriste et se retrouve même sur scène avec Mariah Carey et Michael Bolton. Tenace, elle sort un deuxième titre deux mois plus tard. Cette fois, c'est la bonne. Lââm se retrouve propulsée dans les meilleures places des classements de singles avec la reprise de Michel Berger, "Chanter pour ceux qui sont loin de chez eux" qui se vend à un million et demi d'exemplaires en 18 mois. Le 4 janvier 99, la jeune femme reçoit un Disque de diamant pour les 750.000 premières copies écoulées.

En février 99, paraît "Assez", un nouveau titre qui remporte autant de succès que le précédent. 100.000 exemplaires se vendent en quelques mois. Lââm est alors une des chanteuses les plus populaires du moment. Tout naturellement, un album de 13 titres est enregistré pour sortir au printemps 99. Titré "Persévérance", ce CD rencontre le même succès public que les singles précédents. Il se vendra à plus de 300.000 exemplaires.

Forte de cette réussite, Lââm donne quelques concerts au cours de l'été : Genève (Suisse) le 6 août, Nouméa (Nouvelle Calédonie) le 16 et Papeete (Tahiti les 23 et 24 août). En août, elle chante également dans son pays d'origine, la Tunisie. A Hammamet, c'est devant 10.000 personnes qu'elle se produit avec succès. Mais elle obtient la consécration avec son passage à l'Olympia le 6 décembre 1999.

Une vie

Très populaire dans le milieu grâce à sa gentillesse et à sa disponibilité, la jeune Lââm est intégrée dans la "famille" de la chanson, en particulier grâce aux Restaurants du Cœur. En janvier 2000 et 2001, une vingtaine d'artistes de renom partent sur les routes de France pour des concerts au profit de cette association humanitaire. Emmenés par Jean-Jacques Goldman très impliqué dans cette cause, les plus grands noms de la chanson participent à l'aventure dont Lââm qui témoigne à plusieurs reprises de sa joie de chanter auprès de ceux qu'elle voyait à la télé comme simple fan il y a encore quelques années, Cabrel, Souchon, Le Forestier ou Liane Foly.

On la voit aussi aux côtés de Princess Erika pour une autre cause, les Ailes de l'espoir, destinée à aider des enfants du Tiers Monde à être soignés en France.

En avril 2001, Lââm sort un second album, "Une vie ne suffit pas". Doté d'un habillage très élégant (pochette et production), l'album de 16 titres remporte un succès immédiat (100.000 exemplaires en deux mois) emmené par le simple "Que l'amour nous garde".

2002 : "Cyndy 2002"

Lââm se voit proposer par Luc Plamondon, l'auteur de "Starmania" et de "Notre-Dame-de-Paris", le rôle principal dans sa nouvelle comédie musicale "Cyndy 2002", une relecture moderne de "Cendrillon". Elle accepte sans hésiter.

Le spectacle commence à tourner au début de l'année 2002 en France, puis s'installe à Paris au Palais des Congrès. Malgré une promotion à la taille des ambitions de Luc Plamondon, la comédie musicale ne remplie pas les salles, et ce dès les premières représentations. A cet accueil mitigé du public, vient s'ajouter une critique plutôt négative de la part de la presse. Malgré tout, aucune date n'est annulée pour "Cindy 2002", et la tournée continue en France et dans les pays francophones jusqu'en 2003.

Après cette expérience collective où elle a côtoyé Assia, une étoile montante du r'n'b français, Lââm reprend ses activités en solo en avril 2003 avec la sortie de "Face à Face", un album live, le premier de la chanteuse, enregistré à l'Olympia à Paris.

En septembre 2004, la jeune femme sort un album éponyme, "Lââm". Celle qui auparavant apparaissait toujours en diva r'n'b, coiffée de chapeau extravaguant, nous revient avec un style plus sobre. Au niveau musical, le même tournant est opéré : plus pop, ce quatrième album vise un public beaucoup plus large, avec notamment deux compositions de Jean-Jacques Goldman ("On pardonne" et "Tu es d'un chemin"). Avec la chanteuse anglaise Lisa Stansfield, elle interprète un duo "Breathe in, breathe out". Malheureusement pour Lââm, le disque ne connaît pas le même succès que les deux précédents. Elle paraît alors être au creux de la vague.

2005 : "Pour être libre"

Lââm fait alors une fois de plus preuve de persévérance et tente un come back sur le devant de la scène : presque un an après, un cinquième album "Pour être libre" voit le jour. En fait, il s'agit des mêmes titres que "Lââm" avec des bonus ou inédits dont le simple "Petite sœur" qui connaît un réel succès. L'artiste renoue enfin avec les premières places du top 50 à l'automne 2005. 

"Le sang chaud" est l'album qui sort fin 2006. Il est précédé par un simple du même nom, avec en featuring, Princess Aniès. Il rencontre un certain succès auprès du public ce qui n'est pas vraiment le cas de l'album lui-même. En 2008, pour marquer ses dix ans de carrière, Lââm organise un nouveau tour de chant en présentant des reprises de standards internationaux et français. Elle se produit notamment au Sentier des Halles à Paris du 4 au 8 mars.

Cette année-là, elle est aussi l'interprète "Savoir qui je suis", la chanson de la bande originale de "High School Musical 2".

L'année suivante, Lââm sort un best of intitulé "On a tous quelque chose de Lââm" sur lequel on trouve entre autres, le duo avec l'Américaine Jennifer Paige "The Voice" sorti quelques semaines avant.

Lââm diversifie ses activités et joue dans plusieurs téléfilms français. 

2011 : "Au cœur des hommes"

Alors qu'elle s'était déjà prêtée à l'exercice de la reprise sur scène, Lââm enregistre plusieurs chansons empruntées au répertoire de ses confrères. C'est ainsi que sur l'album "Au cœur des hommes", on peut trouver des titres comme "Aimer est plus fort que d'être aimé" (Daniel Balavoine), "Puisque tu pars" (Jean-Jacques Goldman), "Ils s'aiment" (Daniel Lavoie), "Petit" (Bernard Lavilliers), etc.

Avec ces titres, la chanteuse part en tournée dans toute la France.

Décembre 2011

Discographie
AU COEUR DES HOMMES
AU COEUR DES HOMMES
Album - 2010 - Warner
ON A TOUS QUELQUE CHOSE DE LAAM
ON A TOUS QUELQUE CHOSE DE LAAM
Compilation - 2008 - RCA / Sony Bmg
LE SANG CHAUD
LE SANG CHAUD
Album - 2005 - RCA / Sony Bmg
POUR ÊTRE LIBRE
POUR ÊTRE LIBRE
Album - 2004 - Sony / RCA
LÂÂM
LÂÂM
Album - 2003 - Heben Music
Écouter avec