Mylène Farmer

Mylène Farmer
© Valery Hache / AFP
Passeport artiste
12/9 /1961
Montréal (Canada)
Pays:  France
Langue:  Français
Qualité:  Auteur / Compositeur
Genre musical:  Chanson / Pop

Mystérieuse et ambiguë, Mylène Farmer développe à travers ses chansons un univers romantique et sensuel. Avec son Pygmalion, Laurent Boutonnat, cette femme-enfant a aligné pendant dix ans les tubes comme autant de perles avant de connaître un premier échec comme actrice. Elle demeure malgré tout une des artistes françaises les plus populaires.

Biographie: 

C'est parce que son père, ingénieur, construit des barrages au Canada que Marie-Hélène Gauthier (dite Mylène Farmer en hommage à l'actrice américaine Frances Farmer) naît le 12 septembre 1961 à Pierrefond près de Montréal, dans la province francophone du Québec. Avec leurs quatre enfants (Brigitte, Michel et Jean-Loup), la famille est de retour en France lorsque Mylène a dix ans, et s'installe dans la banlieue parisienne à Ville-d'Avray.

Passionnée d'équitation, elle passe à dix-sept ans son monitorat à Saumur, ville du Cadre noir, grande institution équestre française. Puis, elle s'oriente finalement vers l'art dramatique et passe trois années au cours Florent, école de théâtre à Paris. Elle gagne sa vie en étant mannequin et tourne quelques publicités.

C'est à cette époque qu'elle rencontre Laurent Boutonnat qui devient son complice, ami, et surtout Pygmalion. Également comédien de formation, il rêve de tourner un long métrage.

1984 : "Maman à tort"

En 1984, Boutonnat et un autre auteur, Jérôme Dahan, lui écrivent une chanson, "Maman à tort", qui devient un tube dès sa sortie en mars. Le clip de la chanson coûte la très modeste somme de 5000 francs et est diffusé par toutes les télés. Dès ses débuts, Mylène Farmer cultive une image ambiguë de Lolita ingénue, image qui prendra toute son ampleur avec la sortie de son premier album en janvier 1986, "Cendres de lunes", qui se vendra à un million d'exemplaires.

Le premier simple extrait de l'album "Libertine", sort en mars et est accompagné d'un clip réalisé par Laurent Boutonnat. Ce dernier réalisera tous les clips de Mylène Farmer comme il écrira à peu près la totalité de ses musiques. La chanteuse, quant à elle, écrit tous ses textes dans lesquels elle développe avec talent un imaginaire romantique et sensuel. Dans le clip très sophistiqué et aux images particulièrement soignées et éclairées uniquement à la bougie, Mylène Farmer est mise en scène dans un univers qui évoque l'imagerie érotique du XVIIIème siècle, entre le film "Barry Lyndon" et le Marquis de Sade. Les clips suivants ("Tristana", "Sans contrefaçon") présenteront toujours la chanteuse dans un mystère et une ambiguïté dont elle ne sortira plus vraiment.

En mars 1988, sort un deuxième album "Ainsi soit-je", qui atteint encore des records de ventes. Toujours baignée dans la même atmosphère érotique et ténébreuse, Mylène Farmer chante dans ce disque certains de ses auteurs de prédilection, dont le poète Charles Baudelaire et l'écrivain fantastique anglais, Edgar Allan Poe. Elle fait également une reprise hautement sulfureuse de "Déshabillez-moi", crée par Juliette Gréco.

Première scène au Palais des Sports

De nature très timide, la chanteuse se décide enfin à monter sur scène en 1989. Après un concert test à Saint Étienne, c'est à Paris devant un Palais des Sports plein pendant une semaine, qu'elle commence en mai. Suivis par une tournée de plus de cinquante-deux dates en France et en Europe.

Du haut de sa voix aiguë, Mylène Farmer présente des spectacles aux mises en scène éblouissantes qui attirent toujours plus de public. Le mystère dont elle fait volontairement preuve en n'apparaissant pas dans les médias contribue certainement à émousser la curiosité d'une audience déjà très fidèle. Cette année de tournée se retrouve sur l'album live qui sort en décembre 89.

1990 est consacré à l'enregistrement de dix nouveaux titres qui paraissent en avril 1991 sur l'album "L'autre". Accompagné à nouveau de luxueux clips sur les titres "Désenchantée", "Regrets" (en duo avec Jean-Louis Murat), "Je t'aime mélancolie" ou "Beyond my control" (interdit d'antenne pour cause d'images trop sanglantes), ce disque donne à nouveau lieu à une tournée qui récolte tous les suffrages du public. En novembre 1992, paraît une compilation de ses meilleurs titres remixés, "Dance remixes".

Mylène Farmer se lance durant l'hiver 92-93 dans le tournage d'un long métrage ("Giorgino") réalisé naturellement par l'incontournable Laurent Boutonnat. C'est pendant cinq mois en Slovaquie, dans une ambiance difficile, qu'est tournée cette longue histoire dans laquelle la chanteuse joue le rôle d'une jeune femme autiste.

Échec

Abonnée au succès triomphal tant au nombre des ventes de disques qu'au nombre d'entrées lors de ses spectacles, Mylène Farmer connaît en 1994 son premier échec, et pas des moindres. En effet, le film sort sur les écrans le 4 octobre et connaît un insuccès historique. Ayant coûté quatre-vingts millions de francs, le film n'en rapporte qu'à peine un million et demi, et ne reste à l'affiche que trois semaines à Paris. Étrangement, le public si enthousiaste de Mylène Farmer lors de ses tournées ne se déplace pas du tout pour la voir au cinéma.

Troublée par cet échec, Mylène Farmer part s'installer un temps à Los Angeles. C'est là qu'elle prépare un nouvel album qui sort en France le 17 octobre 1995. Photographiée par Herb Ritts, la pochette de "Anamorphosée" présente une chanteuse qui a un peu délaissé l'imagerie érotique de ses anciens disques pour un mystère plus "cuir". Ce disque présente d'ailleurs une musique beaucoup plus rock et plus électrique, dont l'énergie se retrouve dans des clips spectaculaires, dont d'ailleurs aucun n'est mis en scène par Laurent Boutonnat. Après l'échec de "Giorgino", Mylène Farmer fait appel à des réalisateurs américains, dont Abel Ferrara ("Bad Lieutenant") pour le titre "California".

Après deux shows à grand spectacle à Bercy les 28, 29 mai et 1er juin, elle entame une tournée qui doit être interrompue après l'accident qui survient à Lyon le 15 juin. À la fin du concert, Mylène Farmer chute dans la fosse d'orchestre et se brise le poignet. Ce n'est donc qu'en novembre, qu'elle reprend sa tournée qui continue jusqu'en 1997 avec à nouveau des concerts triomphaux à Bercy au printemps.

1999 : "Innamoramento"

Sans changer les recettes de son succès, Mylène revient en 99 avec un nouvel album "Innamoramento", dont elle a écrit la quasi-totalité des textes et composé la musique de cinq des treize titres. Avec "l'Ame stram gram" et "Souviens-toi du jour" qui sortent en simple, l'album est propulsé vers le sommet des ventes avec presque 1 million d'exemplaires écoulés.

Mais la scène reste le lieu le plus rassembleur pour la chanteuse. C'est ainsi qu'un peu plus tard, elle entame une tournée, le Millénium tour qui présente un véritable show à l'américaine : Mylène Farmer fait son entrée sur scène en sortant d'une tête de sphinx qui s'ouvre en deux et les tubes chorégraphiés s'enchaînent. La jeune femme en costume futuriste et sexy électrise ses fans venus nombreux notamment lors de son passage à Paris Bercy pour quatre soirs en septembre, avant de reprendre la route en France.

En janvier 2000, elle sort de son secret le temps d'une soirée pour recevoir trois récompenses lors d'une soirée de prestige organisée par la radio NRJ. Fortement applaudie par une audience très jeune, elle y remercie son public entre deux sanglots. À la fin de l'année, après des mois de tournées, comme d'habitude, triomphales, la chanteuse sort un album live, "Mylenium Tour", qui retrace l'aventure d'un des plus gros shows jamais montés dans l'Hexagone. Il devrait sans peine atteindre les scores de vente d'"Innamoramento" qui s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires.

Secrète et distante, Mylène Farmer n'en est pas moins un chef d'entreprise efficace, contrôlant tous les aspects scéniques et artistiques de ses spectacles. Son album live est décliné en cassette vidéo, DVD, CD collector, 33 tours. Elle demeure plus que jamais un phénomène singulier de la chanson, une artiste qui rassemble sans doute le plus grand nombre de suffrages en France et qui reste cependant une énigme absente des médias et dont l'image est contrôlée à l'extrême.

Mylène en mots

Fin 2001, alors que "Mylenium Tour" est déclaré double platine (600.000 exemplaires), sort le premier "Best of" de la chanteuse, nommé "les Mots". Il ne réunit pas moins de 29 titres en deux CDs. L'album suit le même chemin du succès en étant classé premier du Top Albums dès sa sortie. Le premier single qui en est extrait est un duo avec l'Anglais Seal, "les Mots". La chanteuse est d'ailleurs, au même moment (selon le journal Figaro Entreprises du 14 janvier 2002) en tête des artistes ayant touché le plus de droits en 2001 avec 10,4 millions d'euros (auteur, compositeur, interprète et productrice d'Alizée).

Le 19 janvier 2002, elle reçoit le NRJ Music Award de l'Artiste féminine francophone de l'année. Elle reçoit aussi cette année-là, le "Platinum Europe award" une récompense aux Europe awards qui couronne la vente d'un million d'exemplaires de son Best of. L'année suivante, elle est à nouveau consacrée aux NRJ Music Awards en tant que Meilleure artiste francophone de l'année.  

Il faut attendre mars 2005 pour pouvoir entendre le premier simple, "Fuck them all", du nouvel album studio de la diva. Cet opus sort quant à lui, un mois plus tard sous le titre "Avant que l'ombre". On retrouve ses thèmes de prédilection, la mort, la spiritualité, mais aussi l'amour et le sexe. Mylène Farmer signe ses textes alors que le fidèle Laurent Boutonnat signe, lui, la composition des musiques. Toujours très discrète (mais efficace) quand il s'agit de promotion, la chanteuse annonce rapidement son retour sur scène en janvier 2006 au Palais Omnisports de Paris-Bercy pour une série de 13 concerts qui affichent rapidement complet.

Mylène Farmer vendra environ 500.000 exemplaires du disque "Avant que l'ombre", un score moins bon que les précédents.

Sa prestation à Paris-Bercy lors des concerts du 13 au 29 janvier 2006, permet la sortie d'un CD et un DVD live "Avant que l'ombre… À Bercy". La tournée en province n'a pas lieu car le show est trop imposant et demande des infrastructures à sa mesure.

La même année, on retrouve Mylène Farmer avec le chanteur américain Moby, pour un duo "Slipping away" qui figure sur le best of de ce dernier. Ce titre rencontre un très grand succès. Quelques mois plus tard, elle prête sa voix au dessin animé de Luc Besson, "Arthur et les Minimoys" dans lequel elle incarne Princesse Sélénia.

2008 : "Point de suture"

"Point de suture" est le nom du nouvel opus proposé par Mylène Farmer en août 2008. Sa sortie est précédée de celle du simple "Dégénération". Avec Laurent Boutonnat, elle concocte une techno pop dansante censée séduire le plus grand nombre. L'opération marketing qui accompagne la sortie du disque est comme à l'accoutumée, rondement menée avec déclinaison des supports, sonneries de téléphone, merchandising, etc.

En mai 2009, Mylène Farmer entame une tournée en France, la première depuis neuf ans. Elle clôt ce tour de chant par une série de shows gigantesques dans des stades, une première pour elle, à Genève, Bruxelles et deux dates au Stade de France en septembre qui réunissent 150. 000 spectateurs. Dix-huit mois auparavant, les places pour ces deux concerts s'étaient écoulées en seulement trois heures… En tout, la tournée aura réuni quelque 500.000 personnes.

Un CD et un DVD "Stade de France" sortiront respectivement en décembre 2009 et en mai 2010.

2010 : "Bleu Noir"

À peine un an plus tard, Mylène est de retour avec une actualité riche en surprises. À l'automne, on la retrouve en duo avec le chanteur américain Ben Harper pour une reprise d'un titre d'INXS, "Never Tear Us Apart", qui paraît sur une compilation hommage au groupe australien. La chanteuse enchaîne avec un autre duo inattendu : elle chante aux côtés de Line Renaud, sur l'album de cette dernière, la chanson "C'est pas l'heure" dont elle a écrit les paroles. 

Pendant ce temps, en pro de la communication, Mylène Farmer a attisé les rumeurs sur la sortie de son huitième album. Un site internet a été mis en place, dévoilant avec parcimonie des informations sur ce nouvel opus, au gré de la progression du nombre d'internautes.

L'album "Bleu Noir" paraît enfin en décembre 2010. Nouvelle surprise pour les fans, Laurent Boutonnat, son complice de toujours, en est totalement absent. Pour renouveler son inspiration, Mylène Farmer s'est cette fois, entourée d'artistes internationaux. Elle retrouve Moby, qui signe six titres mélancoliques, collabore avec le groupe britannique Archive et le producteur Red One (artisan de quelques tubes de la star américaine Lady Gaga) lui offre deux titres dansants.

2012 : "Monkey me"

"Monkey me" signe le retour du couple gagnant Mylène Farmer-Laurent Boutonnat. Le travail réalisé sans lui lors du précédent album n’avait pas convaincu les fans. Cette fois-ci, les morceaux sont formatés pour le dancefloor avec la présence des deux DJs, Guena LG et OfferNissim, mais ceux-ci ne prennent pas le dessus sur la patte Boutonnat. Les fidèles sont ravis. Ils répondent massivement présents à l’annonce de la tournée "Timeless 2013" qui passera par la Russie, la Belgique et la Suisse. Ils offrent d’ailleurs à l’artiste un joli cadeau pour ses 30 ans de carrière, en mars 2014, sous la forme d’une demi-page dans le quotidien Libération "Mylène, ceux qui vous aiment vous saluent". Un message auquel elle répondra aussitôt en achetant à son tour un encart dans le même journal pour les remercier.

Un album live intitulé "Timeless 2013" est commercialisé en décembre 2013.

2015 : "Interstellaires"

C’est avec le titre  "Stolen Car", un duo avec le chanteur britannique Sting, que Mylène Farmer revient sur le devant de la scène musicale en 2015. La stratégie commerciale est parfaitement maîtrisée : c’est un carton ! Artistiquement, "Interstellaires", son dixième album, ne convainc pas complètement, mais la présence derrière les manettes du compositeur américain Martin Kierszenbaum (Lady Gaga, Feist, Tokio Hotel) permet à la diva rousse une incursion sur le marché américain : "Tout ça n’est pas réfléchi", assure-t-elle. Elle n’a de toute façon plus rien à prouver à ses fans qui la suivent coûte que coûte. Quelque 300.000 exemplaires de cet album sont écoulés. Suite à une fracture tibia-péroné, Mylène Farmer ne part pas sur les routes et la tournée est remise à plus tard.

En mars 2017, Mylène Farmer annonce son départ d’Universal (Polydor) son label, pour Sony music. Et dans la foulée, rejoint Pascal Nègre, l’ancien PDG d’Universal Music désormais à la tête de sa propre structure, #NP, censée accompagner les artistes dans la promotion de leur disque. Une décision qui accompagne un nouveau rapport de forces dans l’industrie musicale entre les artistes et les maisons de disques.

Mars 2017

Discographie
INTERSTELLAIRES
INTERSTELLAIRES
Album - 2014 - Polydor
TIMELESS 2013
TIMELESS 2013
Live - 2012 - Polydor
MONKEY ME
MONKEY ME
Album - 2011 - Polydor
BEST OF 2001-2011
BEST OF 2001-2011
Compilation - 2010 - Polydor
BLEU NOIR
Album - 2009 - Polydor/Universal
Écouter avec