Natasha St-Pier

© Yves Bottalico
Passeport artiste
10/02/1981
Bathurst (Canada)
Pays:  Canada
Langue:  Français
Qualité:  Chanteuse
Genre musical:  Chanson

Les voix du Québec sont incontournables… Après Céline Dion, Isabelle Boulay ou Lara Fabian, la Belle Province nous offre déjà sa relève. En 2003, avec quatre albums, Natasha St-Pier gagne le statut de star de la chanson francophone et n’a plus rien à envier à ses aînées.

Biographie: 

Fille de Mario, directeur de prison et de Marie, qui s’occupe d’un foyer pour personnes âgées, Natasha naît le 10 février 1981, à Bathurst, dans la province canadienne du Nouveau-Brunswick. Enfant, elle prend des cours de piano, de danse et de chant, ce qui l’amène sur la scène dès l’âge de huit ans. Son professeur de musique l’encourage et, des repas familiaux aux fêtes régionales, des galas aux festivals locaux, la petite fille acquiert une belle réputation. Bientôt, sa province natale n’est plus assez grande et le Québec voisin ne demande qu’à l’adopter.

En 1993, elle devient la plus jeune finaliste du concours télévisé "Le pouvoir de la chanson", un jeu très réputé au Québec. Dans la foulée, elle enregistre son premier titre "Le parcours du coeur", dans lequel la jeune adolescente montre une voix déjà affirmée et envoûtante.

Tout en préservant ses études qu’elle mène brillamment, Natasha n’a que quatorze ans quand elle enregistre son premier album "Emergence", dont plusieurs titres sont plébiscités par les radios canadiennes.

1999 est une année charnière sous le signe de la chance pour l’adolescente à la voix d’or. Le producteur et manager Guy Cloutier, une référence au Québec, l’engage. Elle est repérée par Luc Plamondon. Le plus fameux des paroliers québécois la propulse dans la cour des grands. Natasha devient Fleur-de-Lys dans "Notre-Dame de Paris" et réussit à passer l’oral d’anglais, puisqu’elle sera de la distribution anglo-saxonne de la comédie musicale, aux côtés de l'Australienne Tina Arena.

2000 : "A chacun son histoire"

En avril 2000, sort "A chacun son histoire". Enregistré à Milan par Piero Cassano, l’auteur compositeur d’Eros Ramazotti, le deuxième album de Natasha St-Pier fait un triomphe au Québec. Son compatriote Garou lui offre alors l’occasion de se produire en lever de rideau de son spectacle pour sa tournée européenne, avec notamment six soirées au Zénith de Paris. Désormais, elle devra partager son temps des deux côtés de l’Atlantique.

Au printemps 2001, Natasha est sélectionnée pour représenter la France à l’Eurovision de la Chanson avec "Je n’ai que mon âme", une chanson composée par Robert Goldman (le frère de Jean-Jacques). Elle termine quatrième du concours, mais, c’est avant tout le coeur des Français que Natasha vient de conquérir.

L’album "A chacun son histoire" sort en France, devient Disque d’or et la jeune artiste multiplie les apparitions sur les plateaux de télévision. Après l’enregistrement d’une émission, elle a la surprise de voir débarquer Pascal Obispo dans sa loge. Celui-ci l’invite à venir écouter ses chansons inédites chez lui, une proposition acceptée par la belle, qui ne le regrettera pas…

2002 : "De l’amour le mieux"

En 2002 sort "De l’amour le mieux", fruit de cette dernière rencontre professionnelle. Des compositions sur mesure, des arrangements finement ciselés pour mettre en valeur l’extraordinaire voix de Natasha, tous les ingrédients sont réunis pour un succès international. "Tu trouveras", avec la participation de Pascal Obispo, devient un tube, tout comme les autres extraits de l’album "Alors on se raccroche", "Nos rendez-vous" ou encore le duo formé avec Florent Pagny pour la reprise de la chanson de Jean-Jacques Goldman "Là-bas".

"De l’amour le mieux" est Disque de platine en France, cartonne au Québec et dans les pays francophones, mais aussi en Pologne, en Russie et en Amérique latine.

Elle offre son premier spectacle de vedette, intitulé "Premier rendez-vous", au public qui l’a découverte, en mai 2002 à Montréal et à Québec, et se retrouve en haut de l’affiche à l’Olympia, en septembre, avant d’entamer une première tournée dans l’hexagone.

2003 commence par une Victoire, celle de la musique, remportée lors de la cérémonie annuelle récompensant les artistes francophones. Révélation de l’année: un titre symbolique pour la fille du Nouveau-Brunswick qui a déjà une longue carrière derrière elle. Une Victoire d’autant plus méritoire qu’elle lui est décernée par le public français, appelé à voter par téléphone, contrairement aux autres catégories de la compétition.

En juin, Natasha rejoint les privilégiés, invités à fêter le soixantième anniversaire de Johnny Hallyday sur scène, une expérience inoubliable.

L’instant de grâce et de la maturité

"L’instant d’après" succède au précédent dans la continuité, puisque Pascal Obispo reste aux commandes du quatrième album de Natasha St-Pier. Le premier extrait "Tant que c’est toi" sort début novembre 2003 et annonce une série de succès pour la jolie Canadienne, parmi les treize titres du CD, plus une chanson cachée, une reprise du fameux "Lucie" que créa son réalisateur.

Parallèlement, en cet automne 2003, elle se lance à la conquête du marché espagnol grâce à l’adaptation du précédent album, avec un invité de marque, puisque la star ibérique Miguel Bose remplace Pascal Obispo pour "Encontraras" (d’après la chanson originale en français "Tu trouveras").

Natasha St-Pier part une nouvelle fois à la rencontre de son public au Québec, fin 2003, et prépare une nouvelle tournée européenne dès février 2004, avec quatre soirées programmées à l’Olympia, du 16 au 19 février.

Un programme chargé pour Natasha, qui lui laisse peu de temps pour se ressourcer au Nouveau-Brunswick, où elle est peu connue et donc plus tranquille, et où elle aime profiter de la maison familiale en bord de mer avec ses parents, son frère Jonathan de quatre ans son cadet.

A 25 ans, la jeune femme est plus indépendante. Surtout, elle parvient à orienter ses choix avec plus de détermination. Entourée de la même bande de musiciens/amis, elle prépare un cinquième album. En janvier 2006, sort en France et au Canada, "Longueur d'ondes", réalisé par Pascal Obispo et Frédéric Château, les complices français de ses deux albums précédents. Elodie Hesme, Lionel Florence ou Frédéric Château signent les textes. Ce dernier compose aussi quelques morceaux, à l'instar de Pascal Obispo ou de David Gategno. Le premier extrait de l'album s'intitule "Un ange frappe à ma porte" et se retrouve dans les premières places des charts, comme l'album lui-même.

Natasha retrouve le public français dès le mois d'avril.

Elle occupe l’Olympia, à Paris, pour cinq dates en mai 2006, puis enchaîne sur une série de concerts partout en France avant de revenir à l’Olympia trois soirs en janvier 2007. Fatiguée par cette tournée intensive, la chanteuse prend une année pour se reposer.

2008 : "Natasha St Pier"

Elle réapparaît en novembre 2008 avec un sixième album éponyme : "Natasha St Pier". Elle l’a voulu plus personnel encore que les précédents et y livre quelques morceaux de son histoire familiale, en rendant par exemple hommage à ses ancêtres acadiens dans "l’Instinct de survie". Les chansons d’amour y sont encore nombreuses, mais traitées sur un mode moins triste que celles qu’elle avait interprétées jusque-là. L’une d’elle, "Embrasse-moi", est choisie comme single.

Pour écrire cet album, Natasha St-Pier a une nouvelle fois fait appel à sa meilleure amie Elodie Hesme. A la réalisation, elle retrouve Pascal Obispo et s’offre un son plus moderne, mêlant acoustique et électro, en faisant appel à Olivier Reine pour les instrumentations et à X-Cell pour les programmations.

La chanteuse profite des festivals français de l’été 2009 pour remonter sur scène.

Août 2009

Discographie
AIMER C'EST TOUT DONNER
Album - 2018 - MCA
MON ACADIE
MON ACADIE
Album - 2015 - Smart Sony
BONNE NOUVELLE
BONNE NOUVELLE
Album - 2012 - Columbia
TU TROUVERAS... DIX ANS DE SUCCES
TU TROUVERAS... DIX ANS DE SUCCES
Compilation - 2009 - Columbia
L'ESPRIT DE FAMILLE
L'ESPRIT DE FAMILLE
Album - 2008 - Columbia
Écouter avec