Roch Voisine

Roch Voisine
© D.Wolff-Patrick
Passeport artiste
26/03/1963
Edmundston (Canada)
Pays:  Canada
Langue:  Anglais Français
Qualité:  Auteur / Chanteur / Compositeur
Genre musical:  Chanson

Starifié au début des années 90 par le titre "Hélène", Roch Voisine a hérité de la panoplie de chanteur de charme, voire de chanteur pour midinettes... Avec sa "gueule d'amour" et son répertoire romantico-rock, le Canadien a cependant passé le cap du tube dévastateur pour s'installer dans une carrière qui tient la route.

Biographie: 

Roch Voisine est né le 26 mars 1963 à Edmunston, dans la petite province du Nouveau Brunswick, au sud-est du Québec. Avec son frère Marc (né en 65) et sa soeur Janice (66), il est élevé par des parents tous deux professeurs d'anglais, Real et Zelanda. Mais la vie familiale est brisée en 1968 par le divorce de ces derniers. Les enfants sont séparés et Roch vit dès lors avec ses grands-parents. Il lui faudra des années avant de reprendre contact avec sa mère.

Sport

Dans un pays où le hockey est roi, le jeune Roch chausse très jeune les patins. Non seulement il devient un hockeyeur plutôt doué, mais le sport prend une place importante dans sa vie. Malheureusement, à 17 ans, une chute lui endommage le genou. Il est obligé d'abandonner une carrière prometteuse. Cet accident le mène tout droit vers la musique puisqu'il occupe sa convalescence en écrivant et en grattant les cordes d'une guitare. Outre la musique, Roch s'inscrit à l'université d'Ottawa en physiothérapie. Il y reste deux ans mais sans grande passion.

La musique prend vite le dessus. Avec des amis, il enregistre quelques compositions mais sans aucune visée professionnelle. Cependant, un certain Paul Vincent, oncle d'un de ses amis et célèbre disc jockey québécois, pense que Roch a une voix et un solide talent de compositeur. Il décide de devenir son agent.

C'est ainsi qu'en 86, Roch Voisine sort un tout premier 33 tours, aujourd'hui oublié, "Sweet songs". Il fait également sa première scène face 50.000 personnes lors de la fête nationale canadienne en juin. Deuxième 33 tours l'année suivante, "Roch Voisine". Le jeune chanteur connaît une petite notoriété en partie cultivée par l'émission "Top Jeunesse" qu'il anime avec succès sur la télévision québécoise. Il apparaît également dans une série très populaire consacrée... au hockey, "Lance et compte", (en France, "Lance et cogne").

1989 : "Hélène"

Ce n'est donc pas complètement un inconnu dont la carrière explose soudain en 1989. Ecrit avec son ami Stéphane Lessard, le titre "Hélène" devient en quelques mois un phénomène commercial sans précédent. L'album du même nom, qui reprend en partie les titres du précédent disque y compris "Hélène", devient triple platine (3 millions de copies) en un record de temps. Roch Voisine est sacré superstar du jour au lendemain. Sa toute première tournée québécoise, nommée "Un soir pour vous connaître", rassemble 135.000 fans et traverse 50 villes. La "Roch-mania" déjà ancrée au Québec débarque dès septembre 90 en France où 80.000 spectateurs (trices ?) se présentent au fil des 14 villes visitées. Trois nuits de folie au Zénith de Paris confirment qu'un phénomène Roch Voisine secoue le petit monde de la variété internationale.

Lors du gala de l'ADISQ 90 à Montréal (récompenses de la chanson québécoise), Roch rafle quatre statuettes haut la main : celles de la Révélation 90, du Meilleur chanteur, de la Meilleure chanson et du Meilleur album. C'est un raz-de-marée professionnel pour ce jeune homme arrivé dans la chanson un peu par hasard.

Tout naturellement, un second album, "Double", sort dans la foulée à l'automne 90. C'est un CD qui conjugue des enregistrements en français et en anglais. Il atteint assez vite le million d'exemplaires écoulés. En France, Roch obtient les Victoires de la Musique du meilleur album de l'année.

Petit Diable

Suite au succès de "Hélène", d'autres  simples envahissent les charts : "Là-bas dans l'ombre", "La Berceuse du petit diable", "Darlin'", "Pourtant". Une deuxième tournée transforme l'essai marqué avec la première. En Europe, Roch donne 38 spectacles dont deux dans l'immense salle parisienne de Bercy. Des supplémentaires sont d'ailleurs mises en place au Zénith dont les 3800 places contiennent à peine tous les fans. Quant au Québec, c'est le documentaire tourné au cours de cette dernière tournée européenne qui fait exploser l'audimat.

A cette époque, Roch passe une grande partie de son temps sur les routes. Les dates se multiplient et le public reste très demandeur. La troisième tournée européenne passe à 60 spectacles dont quatre à Paris-Bercy. Le summum est sans doute atteint lorsque Roch chante au pied de la Tour Eiffel le 17 avril 92 face à 75.000 personnes ! Alors énorme vedette en France, le Canadien se voit nommer Chevalier de l'Ordre des Arts et Lettres. Cette décoration honorifique est décernée par le gouvernement français à tout artiste français ou étranger dont le rayonnement culturel est important.

Peu après cette troisième tournée européenne, Roch retrouve le Canada et le Québec où le succès l'attend de plus belle. Le 1er juillet 92, il est convié à chanter lors des festivités du 125ème anniversaire du Canada. C'est ainsi qu'il se retrouve face à la Reine d'Angleterre et créé à cette occasion le titre "I'll always be there".

Légende

En cette année 92, Roch Voisine réapparaît dans une production de la télévision américaine, "Armen and Bullik" avec Mike Connors, mais sans grand succès. En revanche, sort le double album "Europe Tour" qui cartonne à nouveau. Les titres qui en sont extraits sont "La Légende Oochigeas", "Avec tes yeux pretty face", "la Promesse" ou "L'Idole" qui résume le statut de Roch Voisine à l'époque.

Véritable vedette en France, son succès lui vaut en 93 d'être statufié au musée Grévin, haut lieu parisien des figures de cire et passage obligé de toute star populaire. A chaque pays sa façon d'utiliser la notoriété des stars puisqu'en Amérique du Nord, Roch est engagé pour chanter l'hymne de la ligue nationale de hockey canadienne et américaine lors des championnats 93. Enfin, le 23 décembre, on le retrouve au Vatican où il participe à l'annuel concert de Noël.

A l'automne 93, sort un album intégralement en anglais, "I'll always be there", qui moins d'un an après sa sortie, s'est déjà écoulé à plus d'un million d'exemplaires. Le Canada lui décerne le Juno (récompense musicale de l'industrie du disque) du Meilleur chanteur canadien de l'année. Au printemps, il tourne pendant un mois en Europe puis traverse le Canada quelques mois plus tard.

Mais son succès n'a plus le même goût. La "Roch-mania" s'évanouit un peu. Son album "Coup de tête" qui sort en septembre 94, est un échec en France. Roch ne semble plus séduire autant qu'au début des années 90. Pourtant ses trois passages à Paris-Bercy en janvier 95 réunissent encore de nombreux fidèles. Il traverse l'Europe pendant quelques semaines puis retrouve le Québec et les Etats-Unis pour une tournée qui se clôt le 15 mai. Peut-être un peu las de l'encombrante notoriété qui lui dévore l'existence depuis quelques années, Roch Voisine décide alors de rester à Los Angeles où il s'installe. C'est là qu'il commence à travailler sur un autre disque, "Kissing Rain" qui à sa sortie en novembre 96, passe inaperçu en Europe mais Roch vend tout de même quelques 200.000 albums au Canada.

1997 : "Chaque feu"

Si l'Europe et la France l'oublient un peu, Roch demeure toujours une vedette au Canada. Le 1er juillet 97, il chante à nouveau face à la Reine lors de la Fête nationale du Canada. Et le lendemain, il est nommé Officier de l'Ordre du Canada.

Mais cette année, le drame de sa carrière est le décès soudain de Paul Vincent, son agent et ami. Il est remplacé quelques semaines plus tard par Lise Richard. Franchement secoué par cette disparition, Roch se remet doucement au travail. Entouré d'amis avec lesquels il avait déjà travaillé, il met en train un nouvel album qui sort au printemps 99 au Québec puis en France. Nommé "Chaque feu", ce disque marque un retour à la langue française. C'est d'ailleurs en France que Roch s'installe dès mai 98 pour travailler avec Erick Benzi, producteur entre autres de Jean-Jacques Goldman.

Pour la première fois depuis quelques années, l'album marche bien en France, et même mieux qu'au Canada. On le voit sur les plus prestigieux plateaux de télévision, signe que sa gloire passée n'est pas qu'un souvenir. De plus, habitué des téléthons humanitaires au Canada et au Québec, Roch participe en France à la soirée annuelle au profit des Restaurants du Coeur. On l'y voit même interpréter l'hymne national français !

Le 22 novembre 99, Roch se retrouve sur la scène de l'Olympia à Paris pour une rencontre chaleureuse avec ses fans. Devant ce succès, Roch Voisine revient dans la même salle pour trois dates mi-janvier 2000 avant d'entamer une tournée dans l'Hexagone.

A la fin de l'an 2000, il sort l'"Album de Noël" sur lequel il chante de grands classiques : "Petit Papa Noël", "Mon beau sapin", etc. L'année suivante, il reprend son repertoire romantique et publie un album éponyme, onzième depuis le début de sa carrière.

En 2002, sort "Higher" nouvel opus, en anglais cette fois-ci. Plutôt enlevé, entre pop rock et ballades, cet album est dédié à Myriam Saint-Jean, une jeune québécoise qu'il épouse le 21 décembre) à Montréal.

Il entreprend ensuite une tournée au Canada pour promouvoir son album. Il se produit ainsi aux Francofolies de Montréal en juillet 2003 et y rencontre un très grand succès.

2003 : "Je te serai fidèle"

Roch Voisine revient avec un nouvel album en novembre 2003, baptisé "Je te serai fidèle", mélange de titres anciens réorchestrés et de nouvelles compositions. Il rencontre un grand succès (500.000 exemplaires vendus) surtout avec le tube "Tant pis" qui rappelle fortement "Hélène" au public français. S'ensuit en 2004 une tournée acoustique de plusieurs mois en Belgique, en Suisse, au Québec et dans toute la France (où le chanteur joue à guichets fermés).

Le 25 juin 2004, sa femme donne naissance à un petit garçon, Killian.

Roch se produit du 15 au 17 novembre à l'Olympia à Paris. En janvier, le crooner canadien est élu "Artiste francophone masculin de l'année" au NRJ Music Awards. Son marathon de concerts se poursuit début 2005.

Le 31 octobre 2005, il revient sur le devant de la scène avec l'album "Sauf si l'amour…". Le titre est encore une fois fort romantique, son simple "Une femme (parle avec son cœur)" aussi. Mais l'habillage musical est plus têtu que d'habitude, avec quelques morceaux au tempo soutenu, des guitares électriques et même des cuivres ici et là.

Le 9 janvier 2006, Roch Voisine est père pour la deuxième fois d'un petit garçon prénommé Alix-Elouan.

En octobre, l'artiste alors en pleine tournée, remonte sur la scène de l'Olympia, à Paris. Le 19 mai 2007, Roch Voisine reçoit un doctorat honoris causa en musique de l'université de Moncton, au Nouveau-Brunswick. Peu après, il est récompensé d'un Disque de diamant pour les 8 millions d'albums qu'il a vendu en vingt ans de carrière.

Le 28 mai, il sort son premier best of : un double CD qui regroupe des titres studio d'un côté ("Hélène", "J'attends", "La Berceuse du petit diable"), des live de l'autre ("Darlin'", "Hélène" en version rock ou encore "I'll be There"). Il comprend également un inédit ("Garder le feu") et des bonus, comme la reprise de "Je ne suis pas un héros" de Daniel Balavoine.  

Fin 2007 et début 2008, le chanteur continue de tourner au Canada.

2008 : "Americana"

Le 18 août 2008, Roch Voisine offre à ses fans français son nouveau disque : "Americana" enregistré à Nashville, aux Etats-Unis. Cet album couleur country comprend des reprises de standards américains comme "Ring a fire" de Johnny Cash, "Suspicious Minds" et "Let it be me" d’Elvis Presley (en fait, une traduction de la chanson de Gilbert Bécaud "Je t'appartiens") ou encore "Lay Lady Lay" de Bob Dylan. Il chante aussi "Ode to Billy Joe" de Bobbie Gentry, morceau popularisé en français par Joe Dassin sous le nom de "la Marie-Jeanne". Comme un autre standard qui fait office de premier simple "City of New Orleans" chanté par Willie Nelson et que Dassin interpréta sous le nom de "Salut les amoureux".

Un an plus tard, Roch Voisine poursuit dans la même veine country avec la sortie en Europe d'"Americana II", puis clôt cette série en juin 2010 avec "Americana III California", constitué de reprises de succès West coast des années 60 (Simon & Garfunkel, The Beach Boys, The Byrds, etc.).

C'est baigné de ces ambiances country que le chanteur retrouve les studios de Nashville en août 2010 pour enregistrer son vingt-cinquième album, "Confidences", un recueil de chansons originales en français, qui paraît en Europe en décembre 2010.
A la même période, Roch lance l'aventure "Americana" au Canada où il se produit durant toute l'année 2011, et fête ses 25 ans de carrière sur la scène du Centre Bell à Montréal le 3 juin de cette même année.

A l'automne 2012, l'album "Confidences" paraît au Québec et le chanteur reprend le chemin d'une tournée dans sa Belle Province, puis en France, en Suisse et en Belgique.

Il est sollicité l'année suivante pour participer au projet de disque de reprises "Forever Gentlemen " autour des chansons de Sacha Distel, Aznavour et Frank Sinatra. Cet album rencontre un grand succès en France.

2013 : "Duophonique"

Vingt ans après la "Rochmania" qui lança véritablement la carrière du chanteur, Roch Voisine revisite ses tubes dans un album de duos, accompagné d'un orchestre symphonique. Pour ce "Duophonique", il convie entre autres Isabelle Boulay, Lynda Lemay, Chimène Badi, Patricia Kaas ou encore Patrick Fiori, mais aussi Cœur de Pirate sur l'incontournable chanson "Hélène". Roch retrouve les scènes françaises au printemps, avec notamment un Olympia à Paris le 21 avril 2013.

Cette année-là, il participe aussi à "Forever Gentlemen vol.2" avec une reprise de "La belle vie" avec Damien Sargue et Dany Brillant, à l'origine une chanson popularisée par Sacha Distel.
Retour aux compositions en anglais cette même année, puisqu'il sort au Canada d'abord, puis un peu plus tard en France, un album intitulé "Movin' on maybe". Ces 12 nouvelles chansons ont été enregistrées à Londres, Montréal et Nashville.
À l'automne, il entreprend une tournée au Canada, en formule acoustique.
Une autre série de concerts intitulée "Roch & folk" débute le 23 mars à Paris au Théâtre de la Gaité Montparnasse et se poursuit en Europe, aux États-Unis et au Canada. En avril 2015, on le retrouve sur scène à New York pour la première fois de sa carrière, une date importante pour le chanteur.
Août 2015

 

Discographie
DEVANT NOUS
Album - 2017 - Smart/Sony Music
MOVIN'ON MAYBE
MOVIN'ON MAYBE
Album - 2013 - RV International
DUOPHONIQUE
DUOPHONIQUE
Album - 2012 - Jive Epic
AMERICANA 3
AMERICANA 3
Album - 2009 - Sony
CONFIDENCES
CONFIDENCES
Album - 2009 - Jive Epic
Écouter avec