Teri Moïse

Teri Moïse
© AFP / DANIEL JANIN
Passeport artiste
25/03 /1970
Los Angeles (Etats-Unis)
07/05/2013
Madrid (Espagne)
Pays:  États-Unis
Langue:  Français
Qualité:  Auteur / Chanteuse / Compositeur
Genre musical:  Chanson

Teri Moïse naît le 25 mars 1970 à Los Angeles aux Etats-Unis. Ses parents sont des émigrés haïtiens qui vivent dans le quartier défavorisé de South Central. C'est là qu'est élevée Teri qui parle anglais à l'école et français ou créole à la maison. Après le lycée, elle entame des études d'économie à l'université de Berkeley près de San Francisco.

Biographie: 

En 1990, Teri traverse l'Atlantique et s'installe une première fois en France. Elle vit dans une famille en tant que fille au pair et étudie les Lettres à l'université de la Sorbonne. Mais assez vite, le virus de la musique la gagne. Elle a apporté avec elle une basse électrique offerte par son père. Elle se forme sur le tas au sein de plusieurs groupes et étudie le solfège dès qu'elle en trouve le temps. Décidée à se consacrer entièrement à la musique, elle retourne en Californie et s'inscrit au Los Angeles Musician Institute. En 92, à la fin de ses études, Teri retrouve Paris.

Cette fois, c'est la musicienne qui s'installe en France. Elle est engagée comme choriste pendant plusieurs années. L'écriture occupe aussi une grande partie de son temps et de nombreux titres s'emmagasinent. Elle en sélectionne trois pour enregistrer une maquette. Mais si elle chante elle-même ses titres, c'est dans l'optique de trouver d'éventuels interprètes. Le résultat est si bien accueilli dans son entourage que finalement, Teri se sent encouragée pour devenir interprète ce qui n'était pas son idée initiale.

Poèmes

Un premier album commence à se dessiner. Fin 95, Teri entre en studio avec une petite équipe de musiciens avec lesquels elle enregistre dix titres. L'album est produit par Jean-Philippe Dary mais certains titres sont réalisés par Etienne de Crecy (Motorbass), Jean-Claude Ghrenassia et Etienne Wersinger (Ollano). Six mois plus tard, un CD paraît sous le nom de la chanteuse. Entre chanson française, funk et quelques rythmes caribéens, ce premier disque est très bien reçu par la critique. Le succès public provient d'un seul titre qui très vite devient un tube, "les Poèmes de Michelle". On voit Teri sur de nombreuses scènes dont celle du Festival de jazz de Paris en octobre 97.

Cette réussite lui vaut la Victoire de la musique du Meilleur Interprète francophone 97. Quelques mois plus tard, c'est la Sacem (Société des Auteurs Compositeurs) qui lui décerne le Prix Vincent Scotto pour la qualité de ses chansons.

Deux ans plus tard, toujours sur le label Source, Teri sort dix nouveaux titres. Comme le premier, ce second album est sans titre. Le style est le même, à la fois swing et discret, inspiré de multiples tempos. Le 6 juin 99, la jeune chanteuse monte sur la scène de l'Olympia pour un concert acoustique et sans artifice. Puis, elle s'envole pour plusieurs festivals d'été dont les Francofolies de Spa en Belgique le 21 juillet, celles de Montréal le 1er août puis un festival plus discret, celui de Herbalunga en Corse le 6 août.

Après des débuts très prometteurs, la jeune chanteuse s'éclipse de la scène musicale à partir du début des années 2000.

Elle est retrouvée sans vie le 7 mai 2013 dans un hôtel madrilène.

Mai 2013

Discographie
TERI MOISE
TERI MOISE
Album - 1998 - Virgin
TERI MOISE
TERI MOISE
Album - 1995 - Virgin
Écouter avec