Tété

© Dimitri Costeresize
Passeport artiste
25/07/1975
Dakar (Sénégal)
Pays:  France
Langue:  Français
Qualité:  Auteur / Chanteur / Compositeur
Genre musical:  Chanson

Avec toute sa décontraction, Tété, artiste autodidacte, impose en douceur sa musique pop-folk sur son terrain favori, la scène.

Biographie: 

Tété est né le 25 juillet 1975 à Dakar au Sénégal d'un père sénégalais et d'une maman antillaise. Mais il déménage en France dès l'âge de deux ans suite au divorce de ses parents. Sa mère s'installe alors à St Dizier dans le Nord-Est de la France. C'est elle qui offre à Tété sa première guitare lorsqu'il a15 ans. D'ailleurs, le chanteur évoque souvent l'influence maternelle en matière de musique, sa maman ayant toujours écouté beaucoup de disques, les Beatles, Dylan ou du jazz.

Les influences afro-caribéennes sont en revanche absentes de son travail, le jeune homme revendiquant des racines musicales plutôt anglo-saxonnes que du côté de ses origines africaines ou antillaises. Adolescent dans les années 80-90, il écoute aussi beaucoup de hip-hop et ne découvre la chanson française (Gainsbourg, M, Katerine, Mathieu Boogaerts) que beaucoup plus tard.

Dès le lycée puis à l'université, Tété joue avec des groupes d'amis. Il compose et écrit, alors plutôt en anglais. Mais très vite, il prend la décision de se lancer dans le métier et essaie de vivre de ses concerts. Il part d'abord sur les routes de son coin de France, le Nord-Est, Nancy, Strasbourg où il écume les bars et les petites salles et se forge un début d'expérience scénique. Point de formation musicale particulière dans son parcours mais une volonté de créer son propre style même s'il est maladroit.

2001 : "L'Air de rien"

Puis, tout naturellement, Tété débarque à Paris vers 1998. Dans la capitale, le métro et les petites salles de l'Est parisien s'ajoutent aux bars et à la rue. Avec deux copains, Alberto Malo à la batterie et Evy Moon à la basse, il monte un groupe. C'est ensemble qu'ils sont remarqués en 1999 par divers labels. C'est Sony/Epic qui remporte le gros lot en les signant en 2000. Tété leur demande alors de lui laisser du temps pour écrire son disque. Il se passe donc six mois entre la signature et la sortie de "L'Air de rien" en janvier 2001.

Entre temps, une première démo était déjà sortie en septembre 99. Vendue sur les lieux de concerts, elle a servi à mieux faire connaître le chanteur et son répertoire auprès des professionnels. Mais son premier CD commercial est un CD de quatre titres paru en novembre 2000 sous le titre approprié de "Préambule". La presse est unanime pour saluer l'originalité de ses compositions mêlant pop, soul, funk ou blues. D'ailleurs, Tété est comparé à Keziah Jones et à Ben Harper. Il se révèle effectivement comme un vrai "songwriter". On y retrouve également son amour des Beatles via la reprise de "Eleanor Rigby" mais aussi à travers ses compositions, ses mélodies, ses arrangements. Mais peu présent dans les médias, c'est sur scène que Tété mène sa route.

En concert, ses titres "Le meilleur des mondes" ou "Passage Brady" sont acclamés par un véritable public de fans qui le suit depuis l'époque où il tournait seul, bien avant de signer chez Epic. Polyvalent, le chanteur est aussi doué pour l'illustration et a dessiné tous les personnages animés du site.

Au cours de l'année 2000, Tété a donné environ 100 concerts et depuis la sortie de l'album, il est en tournée quasi-permanente avec quelques passages parisiens dont le Réservoir en mars ou le Bataclan les 16 et 17 mai aux côtés de l'Allemand Patrice. En avril, il fait la première partie de Henri Salvador sous le grand chapiteau du Printemps de Bourges où il remporte un certain succès face à un public qui ne lui était pas acquis d'avance. Mais sa décontraction naturelle lui assurent un crédit sympathie assuré.

2003 : "Par Monts et Vallons"

Amoureux de la scène, le songwriter gratifie ses fans d'un album live courant 2003 intitulé "Par Monts et Vallons". Un CD huit titres enregistré en public au cours de trois soirées intimistes au Vertigo à Nancy, où l'artiste pose sa voix vibrante avec pour seul accompagnement sa guitare acoustique. 

Un an plus tard, Tété retourne en studio et propose une suite à son "Air de rien" : "A la faveur de l'automne" (co-produit par le duo Les Valentins). Virtuosité des mots comme des accords. Production précise appuyée d'une mini-fanfare gracile et efficace. Des ingrédients qui font de cet album une réussite. Les radios et le public ne s'y trompent pas et se délectent des singles "A la faveur de l'automne" et "Emma Stanton". 

Sitôt l'album dans les bacs, le chanteur repart faire la tournée des salles de concerts du pays et au-delà. En juillet 2004, on le voit entre autres au Furia Sound Festival, aux Francofolies de La Rochelle et aux Vieilles Charrues. Début août, il fait même un crochet par le Canada en participant aux Francofolies de Montréal. Il reprend sa tournée en octobre sur les routes françaises, pour une trentaine de dates.

2006 : "Le sacre des Lemmings et autres contes de la lisière"

Tété publie son troisième opus en octobre 2006, intitulé "Le sacre des Lemmings et autres contes de la lisière". Cet album, conçu comme un recueil de fables, aborde des thèmes de société. Le premier extrait, "Fils de Cham", qui fait référence au fils de Noé dans la Bible, évoque par exemple la situation des Noirs dans le monde. Des sujets plus personnels sont aussi au cœur de chansons comme "Caroline" (l'amour) ou "La croisée des chemins" (l'adieu). Une nouvelle tournée française accompagne la sortie du disque pendant près de trois mois.

En mai 2008, on le retrouve sur les routes africaines, pour une tournée qui débute en Guinée équatoriale pour finir en République centrafricaine, en passant par le Cameroun, le Gabon et le Congo.

Cette année-là, Tété se met à la télé. Il anime avec le pianiste et présentateur André Manoukian l’émission hebdomadaire "Tété où Dédé" sur la chaîne publique France 5. Le concept : sillonner les Etats-Unis à la rencontre des musiciens de jazz, de blues, de folk, de rock et de hip hop à New York, Miami, La Nouvelle-Orléans et San Francisco et expliquer ainsi les origines de tous ces styles musicaux.

Tété ressort de l’expérience revivifié et se penche sur l’écriture d’un nouvel album. "Le Premier clair de l’aube" est enregistré à Portland, aux Etats-Unis et sort en février 2010. Plus sobre que ces disques précédents, il fait la part belle aux chansons guitare-voix et aux mélodies blues et folk, premières amours musicales du chanteur.  

Tété démarre une tournée en mars 2010 et donne deux concerts à La Cigale, à Paris, les 26 et 27 avril.

En juin 2013, Tété participe au Festival Solidays à l’Hippodrome de Longchamp à Paris. En août de la même année, il monte sur la scène de Jeudi du port à Brest.

À partir de 2014 et jusqu’en 2015, le chanteur d’origine sénégalaise apparaît dans la série télévisée "Hero Corp" en tant que narrateur musicien. La même année, il est invité dans la série "Cut !" où il joue son propre rôle. En 2015, il se produit aussi au Japon et à Tahiti, sur de petites scènes.

2016 : "Les Chroniques de Pierrot lunaire"

Trois ans après "Nu là-bas", le chanteur revient avec un huitième album en octobre 2016 "Les Chroniques de Pierrot lunaire" aux accents folk. Cet album est composé comme une  pièce de théâtre : douze morceaux et trois interludes content l’histoire d'un quadragénaire confronté à une réalité difficile. Une mini-tournée "Solo sans sono" est organisée de janvier à avril dans des médiathèques françaises pour roder les titres.   

Tété est en concert quelques semaines après la sortie de son dernier opus au Café de la Danse à Paris et dans toute la France.

Un peu plus tard, il collabore avec Leeroy, ex-membre du groupe Saïan Supa Crew, sur "Capitaine Haddock" qui paraît sur l’album "Noir Fluo" de Leeroy. Il enregistre également "Merde in France", une reprise de Jacques Dutronc sur l’album "Joyeux anniversaire M’sieur Dutronc".

À partir de fin octobre, il prend la route pour une série de concerts. Il est au Café de la Danse à Paris, du 28 au 30 octobre.

Décembre 2016

Discographie
LES CHRONIQUES DE PIERROT LUNAIRE
Album - 2016 - BMG
NU LÀ-BAS
NU LÀ-BAS
Album - 2012 - Cinq 7
LE PREMIER CLAIR DE L'AUBE
Album - 2009 - Sony
LE SACRE DES LEMMINGS
Album - 2005 - Epic
A LA FAVEUR DE L'AUTOMNE
Album - 2003 - SONY BMG
Écouter avec