Muriel Moreno

© Frederic REGLAIN/Gamma-Rapho
Passeport artiste
23/1 /1963
Rennes (France)
Pays:  France
Langue:  Anglais Français
Qualité:  Auteur / Chanteuse / Compositeur / DJ
Genre musical:  Electro / Chanson

Figure féminine du groupe Niagara, la chanteuse Muriel Moreno mène, depuis la dissolution du groupe, une carrière discrète tournée vers les musiques électroniques.

Biographie: 

Originaire de Rennes en Bretagne, Muriel Laporte dite Muriel Moreno, naît le 23 janvier 1963. Musicienne dès son plus jeune âge (piano, guitare), elle fait preuve très vite d'un grand appétit musical et sonore. A 19 ans, en 1982, elle rencontre Daniel Chenevez à la faculté et monte le groupe l'Ombre jaune qui devient 2 ans plus tard, Niagara. Ils jouent en décembre 82 aux Transmusicales de Rennes, festival pop-rock grand révélateur de talents dans les années 80 (Etienne Daho), puis tournent dans d'innombrables clubs, salles et cabarets de l'Ouest du pays où ils commencent à acquérir une certaine notoriété.

Duo

Menée par la voix chaude et l'énergie de Muriel, leur pop acidulée mêle des rythmes afro-cubains, funky ou jazzy. En 1985, ils sortent leur premier 45 tours et premier tube, "Tchiki boum", suivi l'année suivante de leur premier album, "Encore un dernier baiser". Ils alignent alors les succès dans le Top 50 (principal classement français des années 80), et deviennent un des groupes phares de la chanson française de ces années-là. Ils font leur premier Olympia en mars 1987.

Considéré comme leur meilleur album, "Quel enfer" marque un passage de la pop sucrée à des rythmes plus rock, changement frappant dans leur troisième disque carrément plus hard, "Religion" en 1990. Enfin, enregistré à New York en 1992, le dernier album de Niagara, "la Vérité", est une vision noire voire apocalyptique du monde, très éloignées de leurs premières productions.

Soucieuse des problèmes de la planète et du monde contemporain, Muriel Moreno se déclare d'ailleurs "plus proche de Louise Michel que de Marilyn Monroe".

Après ce dernier album, Niagara se sépare.

Solo

En 1994, Muriel Moreno installe un studio dans sa maison du XIe arrondissement de Paris. Calme plat pendant près de deux ans avant d'être la première à sortir son album solo, "Toute seule", en 1996. Ecriture, production, enregistrement, c'est en effet en solitaire que la chanteuse met au point son disque très loin de la débauche de moyens qu'elle avait connue sur "la Vérité". C'est dans chez elle qu'elle produit le disque pendant 18 mois accompagnée dans cette tâche de Christian Lechevretel, programmateur et musicien. C'est lui qui finalise le travail aux studios Davout.

Le 10 mai 1996, cette fan de Charles Trenet et d'Edith Piaf, sort donc "Toute seule", un album mélodique emprunt de rap et de hip hop. L'album ne rencontre pas de succès. Les 14 titres n'enflamment en rien le public qui avait acclamé Niagara quelques années plus tôt.

Nullement découragée, Muriel continue de travailler, cherchant toujours de nouvelles sonorités. Elle écrit pour le cinéma, la danse et prend des cours de musique. De nombreux voyages participent également à l'inspirer pour son second album, "Required elements", nettement plus électronique que le premier. Produit en partie à Bruxelles par Gilles Martin, le CD sort en mars 2000 dans 15 pays. Le travail de Muriel Moreno est cette fois très bien reçu sur la scène électro, en particulier en Angleterre. Le single "You can't get rid of it" est même classé dans certains charts.

Dans la foulée, elle travaille, dans son home studio, sur un troisième album, "Surviving the day". Toujours dans un ton électro, la chanteuse intègre à l'ensemble des sons du quotidien ou des musiques diverses, classiques, jazz, tziganes. Parmi les invités, on compte Yarol Poupaud de FFFou l'Américaine Jasmine, figure de la scène underground. L'album sort en mars 2001.

Après ces trois albums solo, Muriel Moreno souhaite maintenant retrouver la scène. En attendant, la Rennaise participe à de nombreuses soirées électroniques en tant que DJ. Elle est ainsi présente aux Francofolies de Montréal le 3 août 2001 pour un set électro au Club Shag.

Août 2001

Écouter avec