Prix découvertes

Beethova Obas

Beethova Obas
© Hiroyuki Ito/Getty Images
Passeport artiste
1964
Haiti
Pays:  Haïti
Langue:  Créole Français
Qualité:  Auteur / Chanteur / Compositeur

Apparu sur la scène musicale haïtienne au début des années 90, Beethova Obas est immédiatement considéré comme un des auteurs-compositeurs les plus doués et les plus inspirés de sa génération. Entre douleur des textes et sensualité des musiques, Beethova Obas créé un blues mordant qui séduit les publics des deux rives de l'Atlantique.

Biographie: 

C'est sous le régime dictatorial de François Duvalier que naît Beethova Obas en 1964. Cadet de cinq enfants, il est le fils du peintre Charles Obas. En octobre 1969, après avoir manifesté face au Palais Présidentiel de Port-au-Prince, Charles disparaît corps et âme. Sa famille ne le reverra jamais. Grand amateur de musique, il conservait de nombreux instruments au milieu des toiles de son atelier. C'est dans ce lieu désormais déserté, que Beethova va décrocher l'accordéon, puis la guitare, et apprendre à en jouer en solitaire.

Très curieux de toutes les musiques haïtiennes, mais aussi de jazz, Beethova Obas se fait d'abord un nom en tant qu'auteur-compositeur. S'il écoute du compas, sorte de lent merengue typiquement haïtien, il est aussi très proche du courant contestataire "rasin" (racines) de Manno Charlemagne. En 1987, il collabore avec la chanteuse Emeline Michel pour laquelle il écrit un titre qui remporte un succès certain, "Plezi mize". Puis, c'est son jeune frère Emmanuel qui remporte le concours "Konkou Mizik" avec le titre "Lage L".

C'est dans des circonstances dramatiques que Beethova Obas passe du rôle strict d'auteur-compositeur à celui de chanteur. En décembre 87, Manno Charlemagne sort de chez lui pour aller enregistrer un titre de Noël un tantinet critique pour le pouvoir en place, "Nwel Anmé" ("Noël amer"). Des hommes armés lui tirent dessus sur le pas de sa porte le blessant grièvement. Beethova le remplace alors au pied levé. C'est un énorme succès. L'année suivante, il est élu Meilleur Jeune Chanteur par le jury du concours Découverte RFI dont le président est Manu Dibango, très impressionné par cette nouvelle voix.

Premiers enregistrements

En 1990, Beethova sort une cassette de ses tout premiers enregistrements, "Le Chant de liberté". Il est désormais un artiste très connu en Haïti. Lorsqu'en juillet 91, les Antillais de Malavoi font une tournée sur l'île, Beethova Obas se lie d'amitié avec Paulo Rosine. Ce dernier est très intéressé par le talent du jeune Haïtien et le convie à participer à l'enregistrement de leur prochain album, "Matebis". A cette occasion, Beethova suit le groupe dans une triomphale tournée antillaise et française. Son duo avec Malavoi l'introduit sur la scène world-music internationale et lui permet de rencontrer tous ceux qui vont pouvoir l'aider à produire son premier album.

Après un retour au calme en Haïti, l'île connaît un putsch politique en 1992 et le retour au pouvoir des militaires. Beethova Obas part alors s'installer quelques temps entre New York et Porto Rico. Le prêtre-président Jean-Bertrand Aristide retrouve son poste en 1994, et par la même occasion, Manno Charlemagne devient maire de Port-au-Prince. Beethova rentre donc au pays avec un album prêt à voir le jour. C'est ainsi que paraît cette même année "Si", un deuxième disque mais un premier CD. L'accueil est excellent. Si à Haïti on n'a pas attendu "Si" pour découvrir le talent du jeune trentenaire, en Europe, et en particulier en France, c'est une vraie révélation. La critique comme le public sont emballés par la beauté de la voix, la finesse des compositions et la beauté des mélodies. Entre blues, jazz créole et danse aux senteurs brésiliennes, cet album rassemble un tas d'influences très délicatement mêlées. La partition de piano est assurée par un éminent membre de Malavoi, Mario Canonge. Cette fois, Beethova affirme définitivement son talent original.

Une vraie carrière internationale se dessine alors. On le voit sur les scènes des plus grands festivals francophones dont Bourges ou La Rochelle en France. Mais aussi, dans les clubs parisiens dont la Chapelle des Lombards (avril 94) ou le Hot Brass (13 avril 95) ou encore sur la scène du Café de la Danse en novembre 96.

Deuxième album

Dans la lignée du premier CD, en paraît un second en mai 97, "Pa Prese". Entièrement en créole, à l'exception de deux titres en français, "Pa Prese" impose un répertoire tout en émotions. Il s'entoure d'une équipe de choc. Outre Mario Canonge de nouveau à ses côtés, on trouve le gratin des musiciens afro-antillais de Paris dont les bassistes Thierry Fanfan (Martinique) et Etienne M'Bappé (Cameroun).

La petite salle du sentier des Halles l'accueille du 3 au 14 février 98. Puis, après une tournée antillaise en juin, il s'envole pour le festival Pirineos Sur en Espagne et le Festival Nuits d'Afrique de Montréal en juillet .

 

En 1999, il sort son quatrième album "Planet là" consacré à l'environnement, thème qui lui est cher, puis participe en 2001 au projet "Haïtian Troubadour" qui regroupe les meilleurs artistes haïtiens sur lequel il interprète le titre "Kalot".

Vivant désormais entre les Caraïbes et les Etats-Unis, il joue lors du festival de Jazz de Montréal en juin 2001.

Présent en 2003 sur la compilation "Découvrir" réunissant une sélection de lauréats du Prix RFI Musiques du Monde, le chanteur haïtien fait paraître la même année son cinquième album "Kè’m poze" dans lequel il reprend entre autres un titre de sa compatriote Toto Bissainthe. L'artiste s'appuie sur des rythmes cubains, brésiliens et bien sûr haïtiens pour créer un style appelé "cubhabra".

En février 2006, il est nommé ambassadeur de la paix par l'Organisation des Etats d'Amérique (OEA) et pilote le Grand concert pour la paix qui se tient à Port-au-Prince le 25 mars devant plus de dix mille personnes. Pour l'occasion, il interprète son nouveau morceau "Gad Devan".

Invité à se produire au Canada, en Belgique, Beethova Obas fête en 2007 deux décennies de chansons et promet de finaliser rapidement le disque qu'il prépare depuis plusieurs années.

Juillet 2007

Discographie
KE'M POZE
KE'M POZE
Album - 2002 - Creon Music
PLANET LA
PLANET LA
Album - 1998
PA PRESE
PA PRESE
Album - 1995 - Declic
SI
SI
Album - 1993 - Declic
LE CHANT DE LIBERTE
LE CHANT DE LIBERTE
Album - 1989
Écouter avec