Pigalle

© Jejecam/Wikimedia/CC BY-SA 3.0
Passeport artiste
Date de création:  1986
Pays:  France
Langue:  Français
Genre musical:  Rock

Pigalle est un groupe inclassable. Ça tombe bien, ils détestent les classifications. Rock, punk, folklore, chanson réaliste, folk, java ou tango, leur musique a comme une p'tite "gueule d'atmosphère"…

Biographie: 

Si leur premier album date de 1986, les origines du groupe se perdent vers le début des années 80. Formation plutôt folk-rock au départ, Pigalle est tout d'abord un duo composé de Daniel Hannion et surtout de François Hadji-Lazaro, pilier du groupe de ses débuts à aujourd'hui. Né en 1956 dans le XIVème arrondissement de Paris, Hadji-Lazaro est élevé entre Piaf et rock, et dès 13 ans, se met à écrire musique et chansons. En dépit d'une expérience d'instituteur, le virus de la musique, et un sens aigu de l'initiative, le mènent à créer un groupe folk vers la fin de années 70 pour devenir Pigalle en 82.

Avec l'explosion de la scène rock alternative au cours des années 80, Hadji-Lazaro opte pour un son plus direct, voire violent. Finalement, il crée les Garçons Bouchers en 85, facette plus hardcore de son talent. Quant à Pigalle, le groupe sort un premier album en 1986, "Pigalle". Daniel Hennion a laissé sa place à Henri Escudié. Le duo donne peu de concerts et le nombre des ventes est plutôt mince. Autant dire que le groupe est phénomène très underground.

1990 : "Pigalle 2"

Finalement, François Hadji-Lazaro décide de remanier le groupe et de l'étoffer. Pigalle commence à prendre une forme à peu près stable pour le second album en 1990, "Pigalle 2", sous-titré sobrement "ou regards affligés sur la morne et pitoyable existence de Benjamin Tremblay, personnage falot mais ô combien attachant". Le décor est planté. Pigalle prend un soin particulier à décrire des destins tragiques dans des atmosphères de bar louches et de ruelles embrumées.

Inévitablement, on leur tire un portrait de chanteurs réalistes façon années 20. Leurs orchestrations, mêlant le trio très rock guitare-basse-batterie et des instruments plus traditionnels et folkloriques, cornemuse, vielle à roue ou dulcimer, remportent un franc succès auprès du public. Leurs concerts font le plein et leur titre "Dans la salle du bar-tabac de la rue des Martyrs" se vend à plus de 50.000 exemplaires.

Le 2 février 91, ils montent sur la scène de l'Elysée-Montmartre, avant d'entamer une tournée de cinq dates dans des lycées de la banlieue parisienne. Le 20 janvier 92, c'est dans la plus prestigieuse salle parisienne, l'Olympia, qu'ils s'installent pour un soir. Le groupe, qui compte alors six musiciens, tourne dans de nombreux festivals, en Allemagne (Berlin Independant Day), Etats-Unis (SXSW au Texas) ou au Japon (Halou à Tokyo). Ces concerts donnent lieu à un album live, "Pigallive", en 92.

Patate

Pigalle possède désormais une vraie place sur la scène musicale française. De plus, le label créé par François Hadji-Lazaro, Boucherie Productions, bénéficie d'un fort crédit dans la profession. Il est indéniablement dans le peloton de tête des labels indépendants les plus actifs et les plus créatifs.

Le nouvel album "Rire et pleurer", qui paraît en 93, mélange brillamment rock, balade et folklore. Les sons synthétiques sont définitivement abandonnés au profit d'instruments traditionnels qui se multiplient d'album en album. Les deux titres extraits du CD sont "Patate", puis "Vendredi 13". Le groupe remonte sur la scène de l'Olympia en février 94, puis le 19 octobre, retour parisien à la Cigale. Entre temps, les tournées et les festivals occupent Pigalle une bonne partie de l'année.

Non seulement multi-instrumentiste, François Hadji-Lazaro est carrément polyvalent. Il écrit, produit, gère son label, devient comédien ("La cité des enfants perdus" de Caro et Jeunet en 95), joue avec les Garçons Bouchers, et enregistre un album sur les textes de l'écrivain et dessinateur Roland Topor ("François détexte Topor" en 1996).

1997 : "Alors"

Avant même de sortir leur cinquième album en 97, Pigalle repart en tournée. Pendant près de deux ans, ils vont donner plus de 400 concerts en France et à l'étranger. Il faut donc attendre le 20 octobre 97 pour écouter l'album "Alors". François est entouré de six musiciens (dont trois seulement sont sur scène avec lui), et du trio Patrick Bouffard (vielle, cornemuse, accordéon). Sur ce seul album, François Hadji-Lazaro joue d'une bonne dizaine d'instruments. Il se met également au sampling et retrouve la programmation qu'il avait beaucoup pratiquée au cours des années 80.

Alors que le total des ventes de tous les albums de Pigalle depuis 86 approche les 200.000 exemplaires, le groupe retrouve la scène de l'Olympia le 16 mars 98.

En 2000, François Hadji-Lazaro reprend don rôle d'acteur dans plusieurs téléfilms tel les Misérables ou au cinéma dans "le Pacte des Loups" en 2001. En 2002, il revint à la musique mais cette fois en solo avec l'album "Et si que", un disque au ton grave. La même année, il publie "Mots de gorge" qui regroupe près de 78 textes de chansons qu'il a interprétées avec Pigalle.

François Hadji-Lazaro sort un deuxième disque en son nom en 2004. Il le baptise "Contre courant", pour affirmer sa volonté d’aller toujours contre le conformisme musical. Son label Boucherie Productions ayant fait faillite après 140 albums produits (Paris Combo, Mano Negra…), il signe cette nouvelle création drôle et inspirée chez Universal. Outre certains textes corrosifs et revendicatifs, "Contre courant" comporte aussi de belles pièces intimistes et plus dépouillées que sur les précédents albums du multi-instrumentiste.

François Hadji-Lazaro semble prendre goût au solo : il présente "Aigre-doux", son troisième album, en septembre 2006. Sa silhouette s’est affinée, son style s’est poétisé et ses techniques de production se sont modernisées (aucune chanson ne dépasse le "format radio", 3 min 30). En homme-orchestre qu’il est, le chanteur joue d’une multitude d’instruments, de la vielle à roue électro-acoustique, au banjo, en passant par la clarinette, la cornemuse et la mandoline. Un accompagnement foisonnant pour porter treize titres plus ou moins polémiques et engagés, mais toujours drôles. Dès le mois d’octobre, il part en tournée avec son groupe.

2010 : "Des espoirs"

2010 marque la reformation de Pigalle. Après trois albums en solo, François Hadji-Lazaro recontacte les musiciens "historiques" de la formation rock des années 1980 et les mêle à ceux avec lesquels il a travaillé ces dernières années. Un best of des plus grands succès de Pigalle ("Neuf et occasion") ainsi qu’un nouvel album, "Des espoirs", voient vite le jour.

Le réchauffement climatique, l’expulsion des immigrés, la dure réalité sociale d’une partie de la France en constituent les thèmes les plus poignants. Le tout est musicalement assaisonné de chanson, de musique cajun, celtique et country et de punk-rock. Pour sortir ce disque de la "résurrection" et ne pas subir les lenteurs d’une maison de disques extérieure, François Hadji-Lazaro monte un label spécial baptisé Saucissong, en clin d’œil au feu Boucherie Productions.

On retrouve Pigalle en tournée à partir du mois de février pour une centaine de dates jusqu'à l'année suivante, avec un passage par la scène de la Cigale à Paris le 14 avril.

En 2011, François Hadji-Lazaro et les musiciens de Pigalle font une incursion dans le monde de l'enfance, en publiant le livre-disque "Ma tata, mon pingouin, Gérard et les autres", destiné aux 5-10 ans (éditions Milan/Bayard). L'ouvrage, illustré par la dessinatrice Delphine Durand, regroupe une quinzaine de chansons à l'univers tendre et drôle, traversé par les musiques du monde.
 
Le projet donne naissance à un spectacle jeune public, présenté sur les scènes de France pendant deux ans.
 
2014 : "T'inquiète…"

Après cette parenthèse, Pigalle retrouve son public habituel avec un nouvel album, "T'inquiète…", publié en février 2014. Les chansons réalistes y côtoient une multitude d'instruments créant des univers musicaux éclectiques, du rock au folk en passant par des airs méditerranéens ou des inspirations médiévales.
 

Dès la sortie du disque, le groupe entame une nouvelle tournée qui passe le 15 mai 2014 par le Trianon à Paris, pour un concert tout en saveurs. Bons vivants, François Hadji-Lazaro et ses musiciens ont en effet convié des amis chefs cuisiniers comme Yves Camdeborde et des vignerons pour proposer au public des dégustations de bons produits et de vins naturels.
 
Septembre 2015

 

Discographie
T'INQUIETE
T'INQUIETE
Album - 2013 - SAUCISSON RECORDS/CHANTAGE PRODUCTIONS
DES ESPOIRS
DES ESPOIRS
Album - 2009
NEUF ET OCCASION
NEUF ET OCCASION
Compilation - 2007 - AZ
ALORS
ALORS
Album - 1996 - Boucherie productions
PIGALLIVE
PIGALLIVE
Live - 1993 - Boucherie productions
Écouter avec