Rinôçérôse

Rinôçérôse
© Polydor
Passeport artiste
Date de création:  1993
Pays:  France
Langue:  Français
Qualité:  Compositeur
Genre musical:  Rock / Electro

En quelques années, les Français de Rinôçérôse se sont imposés sur la scène électro-rock. Obligés de s'exiler en Espagne à leurs débuts, les deux Montpelliérains ont à ce jour publié plusieurs albums qui les ont fait connaître d'une bonne moitié de la planète !

Biographie: 

C'est un curieux attelage, celui que forme Rinôcérôse ! Jean-Philippe Freu et Patrice Carrié – dit Patou, cumulent en effet les fonctions de musiciens et de…psychologues (le premier est ainsi professeur de psychologie à la faculté de Montpellier). De quoi appréhender la musique d'une manière différente. Les deux compères ont bâti cette formation sur les cendres de leur ancien groupe, Les Maracas, séparé en 1993.

Le nom assez étrange de Rinôçérôse est une référence à l'œuvre d'un peintre fou, Gaston Duf, qui avait réalisé un tableau d'Art brut dans les années 50. Interné dans un hôpital psychiatrique, il avait choisi des couleurs bizarres pour représenter cet animal et l'avait affublé d'un gros sexe.... 

Le duo a très vite l'ambition de marier l'électro et le rock, étant autant féru de guitares que de boucles de synthés. C'est en Espagne, toute proche de leur ville natale de Montpellier, que sort un premier album éponyme en 1997, distribué par Elefant Records. Le bouche à oreille est tel que leur réputation arrive jusqu'aux oreilles des labels français. Les mêmes qui ne voulaient pas d'eux quelques mois auparavant ! Rinôçérôse signe donc dans la foulée en France et publie un mini opus intitulé "Machines pour les oreilles". Rebaptisé "Rétrospective" et réédité par la suite, celui-ci n'est en fait qu'un galop d'essai.

Moby

Car c'est bel et bien "Installation Sonore" qui va les installer au firmament de la scène spécialisée et même les emmener bien au-delà. Rinôçérôse se voit en effet confier les premières  parties de Moby aux Etats-Unis dans le cadre d'une tournée mondiale de 200 dates ! Force est de constater que la "Languedoc Touch" s'exporte plutôt bien, les dix titres composant cet album apportant un réel renouveau dans le genre, comme en témoigne le single "Le Mobilier", une petite merveille. "Installation Sonore" est dans les bacs le 9 août 1999 et les deux sudistes sont la grande attraction des fameuses nuits "Boréalis" qui ont lieu chaque été à Montpellier. Le public en redemande mais il va falloir patienter trois ans pour retrouver cet alliage entre la puissance du rock et l'envoûtement de la house.

Groupe indéfinissable et inclassable, Rinôçérôse, publie donc "Music Kills Me" le 26 février 2002. Un disque qui s'inscrit dans la lignée du précédent, qui aura nécessité près d'un an de travail, de juillet 2000 à mars 2001, à Bruxelles. C'est le producteur Phil Délire (Bashung, Aubert, Thiéfaine, Zazie) qui supervise le tout.

La pochette est un clin d'œil aux fameux "car crashes" d'Andy Warhol et les douze plages gravées sur la galette comportent toujours ces riffs tout droit sortis des sixties et seventies et ces sonorités empruntées à l'électronique émergente de la fin des années 80. Percussions et flûtes s'invitent aussi par moments sur "Le Rock Summer", "Dead Flowers", "Brian Jones : Last Picture" – en hommage au légendaire guitariste des Rolling Stones, "Highway To Heaven" sont autant de clins d'œil à leurs multiples influences et d'invitations à se mouvoir sur un dancefloor. Une nouvelle galette que le duo présente dans divers festivals, parfois inattendus comme celui de la bande dessinée à Angoulême, souvent plus connus en Espagne, en Italie, en Suisse ou en Belgique.

"Music Kills Me" est aussi nominé aux Victoires de la Musique dans la catégorie "Album de musique électronique/dance de l'année". Début 2003, Rinôçérôse organise un concours sur internet permettant de gagner une guitare Gibson Flying IV ! Le but du jeu est de se filmer en train de jouer virtuellement de la guitare et, en cas de succès d'étrenner ce nouvel instrument avec le groupe lors d'un concert au Nouveau Casino de Paris ! A la fin de l'année, un coffret comprenant les deux derniers opus en date sort pour les fêtes de Noël.  

2005 : "Schizophonia"

Nouveau break de deux années avant la parution de "Schizophonia", le 26 septembre 2005. Cette fois ci, Rinôçérôse visite des studios de Paris, Lausanne, Londres et… Montpellier pour peaufiner le quatrième tome de ses aventures. Ou plutôt pour (s') offrir de nouvelles analyses. Jean-Philippe Freu et Patou Carrié n'hésitent pas en effet à s'inspirer de leurs propres vies et de celles de leurs divers invités pour la conception de ce nouvel album.

De précurseur, le groupe devient rassembleur avec une musique qui semble désormais plus accessible. Une nouvelle fois, douze pièces sont au menu de ce petit chef d'œuvre, à commencer par le simple "Bitch" qui donne bien le ton d'un son résolument plus "dur" qu'auparavant. Une kyrielle d'artistes est aussi au crédit de "Schizophonia". Mark Gardener (ex leader du groupe pop Ride), Nuuti Kataja (Dead Combo), Jessie Chaton (chanteuse de la formation parisienne Fancy), Dominique Keegan (The Glass), Bnaan (The Infadels), Daniel Zak Watts, David Lavaysse (I&Fused), Florian Brinker, Emma Djob. Les deux docteurs montpelliérains poussent presque ces patients de luxe à se confier à travers leurs interprétations. Ou quand les deux activités du duo se rejoignent pour une seule et même cause… Une vraie schizophrénie qui semble contagieuse à l'écoute de ce disque. Et si l'on se racontait aussi ? Le fruit de ce travail, étalé sur deux ans, est en tout cas en tout point remarquable. Peut être cela est il dû aussi à la production ultra soignée de Johnny Palumbo, Shakedown ou Steve Dub (The Chemical Brothers). La tournée qui suit cette sortie confirme aussi la capacité de Rinôçérôse à donner des concerts explosifs et hauts en couleurs. 

Apple

Encore une fois, de nombreux festivals sont au programme, pas seulement en Europe puisque Rinôçérôse se produit au Mexique, à Guadalaraja, en Colombie, à Bogota et à Montréal. En France, le mois de juillet les voit passer au festival de Radio France et aux Nuits de Fourvière à Lyon. A l'automne, le "Schizophonia European Autumn Tour" comporte une trentaine de dates, la dernière étant celle du 7 décembre, à la Boule Noire, à Paris. Néanmoins, le groupe retrouve très vite le chemin de la scène puisqu'il est invité au festival Actual, à Logroño, en Espagne, le 2 janvier 2006.

De nouveaux concerts sont d'ores et déjà programmés dans l'année en Amérique centrale et du Sud ainsi qu'en Espagne, une terre incontournable pour eux depuis leurs débuts. C'est ainsi que la magnifique salle de La Paloma, à Barcelone, les accueille le 9 février dans le cadre d'une soirée exceptionnelle. Pour l'occasion, Rinôçérôse invite en effet tous les artistes ayant participé à l'album "Schizophonia" à se produire sur la même scène. Succès garanti ! 

Parallèlement, la firme informatique Apple choisit l'un des titres de l'album, "Cubicle" - interprété par Bnann, leader du groupe anglais Infadels, pour illustrer sa nouvelle campagne de publicité lancée en mars pour un de ses produits phare (Ipod Nano). Une belle réussite pour les deux Montpelliérains.

2009 : "Futurinô"

Rinôçérôse lance "Futurinô" en juin 2009. Beaucoup d’invités figurent au générique de ce quatrième album studio : souvent méconnus du grand public, ils sont choisis avant tout pour leur timbre de voix et leur univers musical très marqué (Ninja, Mark Gardener, Luke Paterson, Jessie Chaton du groupe Fancy…).

Beaucoup moins noires et tranchantes que sur "Schizophonia", les mélodies de "Futurinô" privilégient la légèreté et les hymnes pop hédonistes. Le duo montpelliérain n’a pas de mal à faire danser ses fans lors des concerts qu’il donne dès le début de l’été 2009 en France, en Italie, en Belgique et en Espagne. La tournée se poursuit à l'automne.

Septembre 2009

Discographie
ANGELS AND DEMONS
Album - 2016 - Space Party
SCHIZOPHONIA
Album - 2004 - V2
MUSIC KILLS ME
Album - 2001 - V2
INSTALLATION SONORE
Album - 1998 - V2
RÉTROSPECTIVE
Album - 1996
Écouter avec