Sanseverino, le Tennessee made in Montreuil

Le chanteur français Sanseverino. © Franck Loriou

Moins de deux ans après avoir raconté en chansons l’histoire du bagnard Papillon, d’après le roman d’Henri Charrière, Sanseverino, le roi du swing manouche revient aux racines du rock avec Montreuil/Memphis, un huitième album studio toutes guitares en avant. Faut qu’ça blues !

Accrochez vos ceintures, Sanseverino est de retour aux manœuvres du blues, du vrai qui fait guincher, et met Memphis à portée d’biclou. Rendez-vous à Montreuil – où il vit depuis de nombreuses années –en deux-roues Simone : 7315,426 km pour atteindre Memphis, même pas mal, au sprint musical Montreuil/Memphis (qui donne son nom à l’album), l’on croisera en route Jésus Christ, des hippies, le Ku-Klux Klan, Elvis jouant aux boules avec Johnny Cash, l’on apprendra que le Kentucky ressemble au relief du Morvan… On en passe, et pas des moindres.

Car quand il ne s’inspire pas d’un roman pour en faire des chansons (et une BD), l’auteur reprend la tête d’une imagination débordante et du texte argot-français, qui chante ses héros, ses antihéros, ses astronautes qui en savent trop. De jeux de mots en calembours et en jargon qui sonne, Sanseverino n’a comme toujours pas son pareil pour faire défiler les personnages (comme dans une BD), en les dépeignant avec moult précisions (comme dans un roman). Inspiration et propos hauts en couleur, uppercut sympathique aux gens qui font la gueule (Ne fait pas cette tête), ici Mesrine, là, la mort joliment désacralisée sur un air Nouvelle-Orléans qui ose chanter son propre enterrement.

Véritable coup de fouet musical francophone de la rentrée, Montreuil-Memphis dégaine toute l’armada du blues en fanfare dans un aller simple qui n’aura pas démérité. Reste à retrouver le chanteur-compositeur-littérateur remarquable, guitares et harmonicas en bandoulière, entouré de ses acolytes de haut vol sur scène pour une tournée au rock endiablé. Si vous ne les avez jamais vus, c’est le moment d’y aller. À vélo, ou même à pied, toutes les routes mènent à Montreuil. À vous l’Amérique.

Sanseverino Montreuil/Memphis (Columbia) 2017

Site officiel de Sanseverino
Page Facebook de Sanseverino

En concert à Paris le 27 novembre 2017 au Bataclan