Maude Audet, ballades en scènes

Maude Audet au festival d'été de Québec 2018. © RFI/Marie-Hélène Mello

Formée au Conservatoire d’art dramatique, l’auteure-compositrice-interprète Maude Audet est reconnue pour ses chansons dépouillées et authentiques qui parlent d’amour et de rencontres. RFI l'a rencontrée la veille de son concert au Festival d’été de Québec (FÉQ), dans sa ville natale.

Même si Maude Audet mène une vie parallèle de conceptrice de costumes pour le théâtre, ces jours-ci, c’est habiller ses chansons qui l’allume. En particulier celles de Comme une odeur de déclin, son plus récent album, paru l’automne dernier. Nous sommes début juillet, en pleine canicule et au tout début de sa tournée estivale qui l’entraînera dans plusieurs festivals, dont le FRIMAT (Val-d’Or), le Festif (Baie-Saint-Paul) et le Festival international de la chanson (Granby). Depuis la parution de son disque, Maude a livré plusieurs "spectacles d’hiver", soit des concerts intérieurs en mode plus intimiste, où elle se plaît à raconter des anecdotes et à contextualiser ses ballades, qu’elle présente de façon minimaliste. Elle lance maintenant sa formule estivale, à cinq musiciens, avec des versions plus enrobées de ses chansons.

Deux formules de concerts

"Comme je suis une artiste émergente, je propose différentes formules live, mais chacune d’entre elles me parle !", explique avec enthousiasme la guitariste et chanteuse. "Quand mes spectacles sont plus dépouillés, en solo ou en duo, on dirait que les gens prêtent plus d’attention aux textes, tandis que les shows comme celui au Festival d’été, en mode full band, mettent en valeur les arrangements et notre travail collectif."

© RFI/Marie-Hélène Mello
La chanteuse Maude Audet au festival d'été de Québec 2018.

 

En guise d’exemple, Maude cite la chanson Léo, une ballade délicate qui a été particulièrement adaptée pour le live, et la dynamique reprise de Smells Like Teen Spirit [de Nirvana], qu’elle adore chanter sur scène. Elle explique aussi comment son morceau préféré de l’album, Dans le ruisseau, qu’elle a enregistré en duo avec la voix de l’artiste québécois Antoine Corriveau, a dû être remanié également.

Mais peu importe le contexte de ses prestations, elle souligne l’importance pour elle de bien revenir à l’essence de chaque chanson, au moment où elle a été écrite. Un travail qui ne doit pas toujours être si facile, si l’on pense au côté plutôt mélancolique de Comme une odeur de déclin, qu’elle décrit comme son album le plus personnel à ce jour.

"Je m’y suis livrée plus que jamais, et oui, il y a beaucoup de mélancolie, mais je crois qu’on y trouve quand même de la lumière, de l’espoir. C’est essentiel pour moi de replonger dans le contexte et le feeling de la chanson parce que c’est seulement là que les mots prennent leur sens. Je veux absolument conserver ça", ajoute-t-elle.

Création en continu

Passionnée par l’art sous toutes ses formes, Maude se nourrit de théâtre et de musique avec la même avidité, à la recherche d’authenticité avant tout. "Quand j’assiste à une pièce de théâtre ou à un concert, j’aime lorsque les artistes deviennent vulnérables pour nous, confie-t-elle. Je trouve ça vrai et beau, et c’est à cela que j’aspire." Une quête du vrai qui transparaît dans les textes – toujours très sincères et francs – de ses chansons, mais aussi dans sa manière de parler au public, sans aucune forme de prétention.

Dans tout ce qu’elle fait, Maude perçoit la création comme un tout : "Créer, c’est être à l’écoute de l’œuvre. Au théâtre, je suis au service des créations des autres, alors qu’en chanson, c’est mon univers à moi auquel je dois rester fidèle. Le défi est différent, mais l’idée est la même : il faut se garder une espèce de modestie, oublier tout le reste, et se demander ce qui servira le mieux l’œuvre."

La musicienne conclut en expliquant son besoin viscéral de créer des chansons en continu… même en tournée, où elle traîne sans arrêt son téléphone portable pour enregistrer sa voix lorsqu’elle a une idée. "Je suis toujours en composition : j’ai besoin d’être alerte en tout temps." On lui souhaite un parcours estival assez enrichissant pour donner naissance à un nouvel album !

Maude Audet Comme une odeur de déclin (Grosse Boîte) 2018

Site officiel de Maude Audet
Page Facebook de Maude Audet
Site officiel du Festival d'été de Québec