La Bande passante, une maison où la musique résonne à tous les étages. La Bande, avec ses chroniqueurs et ses invités, proposent chaque soir la bande son de la planète musicale. Dès la porte d’entrée, nous vous accueillons avec la nouveauté du jour. Puis, nous vous promenons de pièce en pièce, du salon à la chambre, en passant par la cave ou le grenier, histoire de découvrir un vieux tube, rencontrer la nouvelle chanteuse glamour ou l’artiste qui franchira le pas de la porte demain ! La chanson francophone est à l’honneur, mais sans exclusivité. La bande passante fait également appel aux nombreux spécialistes musique de RFI et des experts de la discothèque et des produits dérivés.

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

1. Bernard Lavilliers

Bernard Lavilliers.

L'interview de Bernard Lavilliers pour son dernier album «Baron Samedi».

Trois ans se sont écoulés depuis son dernier disque. Bernard Lavilliers est de retour  avec le 20ème album de sa carrière : «Baron Samedi». Après quelques albums exotiques et engagés, Bernard Lavilliers retrouve une autre ambiance musicale qui fait également partie de son répertoire : l'ambiance urbaine, plus rude, évidemment toujours engagée. Un an après le tremblement de terre qui a ravagé l'île d'Haïti en janvier 2010, Lavilliers est parti à Port-au-Prince pour soutenir ses amis haïtiens, des artistes. C'est le point de départ de la création de ce nouvel album. Le nom énigmatique de l'album «Baron Samedi», vient également de la culture haïtienne. «Baron samedi ça fait partie de ces personnages, de ces esprits souvent matérialisés par la peinture. Il s'occupe du cimetière et si tu veux bien passer ta mort, t'as intérêt à être bien avec lui», raconte Bernard.

la biographie de bernard lavilliers sur le site rfi musique