La Bande passante, une maison où la musique résonne à tous les étages. La Bande, avec ses chroniqueurs et ses invités, proposent chaque soir la bande son de la planète musicale. Dès la porte d’entrée, nous vous accueillons avec la nouveauté du jour. Puis, nous vous promenons de pièce en pièce, du salon à la chambre, en passant par la cave ou le grenier, histoire de découvrir un vieux tube, rencontrer la nouvelle chanteuse glamour ou l’artiste qui franchira le pas de la porte demain ! La chanson francophone est à l’honneur, mais sans exclusivité. La bande passante fait également appel aux nombreux spécialistes musique de RFI et des experts de la discothèque et des produits dérivés.

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Les chansons cinématiques de Daprinski

© D. Robcis

La session live avec Daprinski pour son premier album Chorégraphies de l'ordinaire.

Chorégraphies de l'ordinaire est le premier album de Benoît d'Aprigny, l'homme derrière Daprinski. Sur ce disque, il renoue avec une certaine forme de chanson française, élégante, référencée mais pas pesante, presque pop. Benoît d'Aprigny s'est ici adjoint les services de la chanteuse Shan Jiang. Travaillant une musique éminemment cinématographique, Daprinski nous ravit de son approche grandiloquente d’une pop à l’intimité toute relative.

Page facebook de Daprinski

A l'Institut du monde arabe à Paris, la chanteuse malienne Inna Modja donnait un concert à l'occasion de l'expo Trésor de l'Islam en Afrique. Un reportage d'Antoine Lallane-Desmet.