La Bande passante, une maison où la musique résonne à tous les étages. La Bande, avec ses chroniqueurs et ses invités, proposent chaque soir la bande son de la planète musicale. Dès la porte d’entrée, nous vous accueillons avec la nouveauté du jour. Puis, nous vous promenons de pièce en pièce, du salon à la chambre, en passant par la cave ou le grenier, histoire de découvrir un vieux tube, rencontrer la nouvelle chanteuse glamour ou l’artiste qui franchira le pas de la porte demain ! La chanson francophone est à l’honneur, mais sans exclusivité. La bande passante fait également appel aux nombreux spécialistes musique de RFI et des experts de la discothèque et des produits dérivés.

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Sur les toits des 29e Francofolies de Montréal (1/3)

Luc de Larochellière aux Francofolies de Montréal 2017. © RFI/Franck Bodin

Montréal accueille «La Bande» à bras ouverts pour l’édition 2017 de ses Francofolies. Voici le premier épisode de cette aventure québécoise à tous les étages.

Entre deux immeubles, tout en bas des tours, au cœur des places et des esplanades de la ville, des scènes ont poussées. Pendant une quinzaine de jours, elles vont voir se produire de nombreux artistes francophones venus du Canada, de France, de Belgique, de Suisse... Pour observer ce spectacle, quoi de mieux que de prendre un peu de hauteur, sur les toits de Montréal, au moment même où la langue n’est plus qu’une bonne excuse pour chanter.

Avec Luc de Larochellière qui chante différemment sur scène depuis qu’il est de nouveau papa, Tim Dup qui chante pour que les filles tombent amoureuses de lui, Laurent Saulnier, vice-président des Francofolies de Montréal mais pas de Drummondville ! Sans oublier Melissa Ouimet une ex candidate de La Voix qui parle de son métier aux écoliers.