La Bande passante, une maison où la musique résonne à tous les étages. La Bande, avec ses chroniqueurs et ses invités, proposent chaque soir la bande son de la planète musicale. Dès la porte d’entrée, nous vous accueillons avec la nouveauté du jour. Puis, nous vous promenons de pièce en pièce, du salon à la chambre, en passant par la cave ou le grenier, histoire de découvrir un vieux tube, rencontrer la nouvelle chanteuse glamour ou l’artiste qui franchira le pas de la porte demain ! La chanson francophone est à l’honneur, mais sans exclusivité.

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

La voix sulfureuse et envoûtante de Bessa

Bessa. © Bessa

La rencontre avec Bessa pour son premier album, De l'homme à l'animal.

En janvier 2016, la jeune Française Bessa sidérait par sa reprise de Partir avant les miens sur un album hommage à Daniel Balavoine. Parallèlement, sortait son premier quatre titres, envoûtant, fascinant. Une première impression confirmée par son premier album, De l'homme à l'animal. On y découvre plus longuement Bessa, chanteuse aux origines corses, siciliennes, élevée du côté de Marseille. Son disque, c'est de la haute voltige, avec cette voix vertigineuse et ses arrangements audacieux, entre pop électro, sensualité soul, émotion chanson. On pense à Camille, Feist, Mina Tindle. Elle y pense aussi, tout en ajoutant parmi ses références Bon Iver, Cocorosie ou le jazz de Chet Baker et Nina Simone.

La chronique hip-hop d'Hortense Volle, au sujet de la 29ème édition du Dour Festival.
A l'écoute dans cette chronique : NAS The world is yours, Loyle Carner The Isle of Arran, Rejjie Snow Purple Tuesday et Jonwayne Ted talk.

Facebook/Twitter édition