La Bande passante, une maison où la musique résonne à tous les étages. La Bande, avec ses chroniqueurs et ses invités, proposent chaque soir la bande son de la planète musicale. Dès la porte d’entrée, nous vous accueillons avec la nouveauté du jour. Puis, nous vous promenons de pièce en pièce, du salon à la chambre, en passant par la cave ou le grenier, histoire de découvrir un vieux tube, rencontrer la nouvelle chanteuse glamour ou l’artiste qui franchira le pas de la porte demain ! La chanson francophone est à l’honneur, mais sans exclusivité. La bande passante fait également appel aux nombreux spécialistes musique de RFI et des experts de la discothèque et des produits dérivés.

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

La harpe magique de Laura Perrudin

Laura Perrudin. © N. Joubard

La session live avec Laura Perrudin pour son nouvel album Poisons et Antidotes.

Remarquée pour son premier album Impressions, Laura Perrudin revient avec Poisons & Antidotes. Masterisé au Greenhouse Studio de Reykjavik par Valgeir Sigurðsson, cet ovni pop aux frontières d’une soul teintée d’électro et d’une folk expérimentale repose sur l’utilisation originale d’un instrument unique au monde : une harpe chromatique électrique.
Prêtant sa voix singulière aux recherches et bidouillages électroniques, Laura Perrudin compose un univers personnel très fort qui se matérialise à merveille, lors de concerts surprenants où elle enfile la panoplie du parfait geek (laptop, pédales d’effet, looper multipistes).

La chronique hip-hop d'Hortense Volle avec, cette semaine, le phénomène du rap burkinabè : Joey le soldat. Les morceaux entendus au long de cette chronique : De la lutte qui libère, Goomdé et Emcee.