La Bande passante, une maison où la musique résonne à tous les étages. La Bande, avec ses chroniqueurs et ses invités, proposent chaque soir la bande son de la planète musicale. Dès la porte d’entrée, nous vous accueillons avec la nouveauté du jour. Puis, nous vous promenons de pièce en pièce, du salon à la chambre, en passant par la cave ou le grenier, histoire de découvrir un vieux tube, rencontrer la nouvelle chanteuse glamour ou l’artiste qui franchira le pas de la porte demain ! La chanson francophone est à l’honneur, mais sans exclusivité.

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

France Gall, la disparition de celle qui donnait tout pour la musique

France Gall sur l'île de Ngor, au large de Dakar. © Getty Images / Frederic Meylan

France Gall, icône de la chanson française nous a quittés le dimache 7 janvier 2018. Pour évoquer sa mémoire, nous recevons Grégoire Colard qui fût son attaché de presse et son biographe.

France Gall, Isabelle Gall de son vrai nom, est née le 9 octobre 1947 à Paris dans une famille de musiciens. Son père, Robert Gall, est lui-même chanteur et auteur de chansons. Il l'encourage très tôt à enregistrer des chansons. N'écoute pas les idoles, écrit par Serge Gainsbourg, la place en tête du hit-parade en mars 1964. France Gall remporte le Concours de l'Eurovision de la chanson en 1965 avec Poupée de cire, poupée de son, de Gainsbourg également. Il lui écrira de nombreux titre dont, l'année suivante, Les Sucettes. Sa carrière piétinne ensuite, mais, sa rencontre en 1973 avec Michel Berger la relance. Il est séparé depuis peu de Véronique Sanson et ils se marient en 1976. La Déclaration d'amour est le premier tube qu'il lui compose. La poupée naïve des années 60 trouve avec lui une nouvelle maturité. Elle chante en 1979 dans Starmania, un spectacle qui connait un succès immense. Elle enchaîne avec deux albums et des titres qui deviennent des tubes, Tout pour la musique, Résiste, Il jouait du piano debout, Diego libre dans sa tête, Cézanne peint.
À la fin des années 80 la chanteuse veut prendre du recul et songe à mettre un terme à sa carrière. Michel Berger, son compagnon de vingt ans meurt brutalement d'une crise cardiaque le 2 août 1992. Depuis, France Gall n'avait plus guère chanté. Quelques enregistrements et quelques concerts dans les années 1990 avant un long silence dont elle était sortie en 2015 pour défendre un projet qui lui tenait à coeur : la comédie musicale Résiste remettant au goût du jour les tubes du couple, jouée à Paris puis partout en France.

Facebook/Twitter édition