La Bande passante, une maison où la musique résonne à tous les étages. La Bande, avec ses chroniqueurs et ses invités, proposent chaque soir la bande son de la planète musicale. Dès la porte d’entrée, nous vous accueillons avec la nouveauté du jour. Puis, nous vous promenons de pièce en pièce, du salon à la chambre, en passant par la cave ou le grenier, histoire de découvrir un vieux tube, rencontrer la nouvelle chanteuse glamour ou l’artiste qui franchira le pas de la porte demain ! La chanson francophone est à l’honneur, mais sans exclusivité.

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Black Bones fait danser les zombies !

Black Bones. © R. Ducros

La session live avec Black Bones pour leur premier album Kili Kili.

Black Bones, monté avec Marianne Mérillon, Odilon Horman, Ludovic Caqué et Samuel Allain, est la créature d’Anthonin Ternant, tête très prolifique des rémois Bewitched Hands, machine à immenses chansons et l’un des groupes français les plus enthousiasmants des dernières décennies, séparé en 2014. Black Bones est la collision, sur disque et en groupe, des projets solos de Ternant, avec le
plus intime Angel et le très scénique The Wolf Under The Moon. C’est la collision de sa passion pour les groupes américains des années 90, de son amour pour le non-sens et l’immensité de Ween, pour les projets variés de Lou Barlow (Sebadoh, Sentridoh, The Folk Implosion…), pour les grands-écarts des Beastie Boys ou pour Beck, explorateur azimuté de la chose pop.

La chronique hip-hop d'Hortense Volle avec, cette semaine, le rappeur togolais Elom 20ce. Au programme, les morceaux : Lamentations, Eda Kplé Fessu et Faut que ça change.

Le clip animé de Eda Kplé Fessu et le lien pour écouter l'album d'Elom 20ce.

Facebook/Twitter édition