La Bande passante, une maison où la musique résonne à tous les étages. La Bande, avec ses chroniqueurs et ses invités, proposent chaque soir la bande son de la planète musicale. Dès la porte d’entrée, nous vous accueillons avec la nouveauté du jour. Puis, nous vous promenons de pièce en pièce, du salon à la chambre, en passant par la cave ou le grenier, histoire de découvrir un vieux tube, rencontrer la nouvelle chanteuse glamour ou l’artiste qui franchira le pas de la porte demain ! La chanson francophone est à l’honneur, mais sans exclusivité.

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Gabriel Saglio, le chanteur humaniste

Gabriel Saglio. © B. Guillement

La rencontre avec Gabriel Saglio pour son nouvel album Le chant des rameurs.

Le chanteur Gabriel Saglio semble avoir décidé d’unir, dans son nouveau disque, ses deux références absolues que sont Jacques Brel et Salif Keita. L’élégant voyageur embarque, dans ce fabuleux voyage, son groupe de toujours Les Vieilles Pies et quelques grands noms de la musique africaine : Mamani Keita, Sekouba Bambino, Christine Salem. Fidèle à son amour des beaux mots, cette fois ce n’est plus Arthur Rimbaud ou Paul Eluard, qu’il met en musique, mais un texte du poète sénégalais Birago Diop et son puissant Chant des rameurs qui donne son nom à l’album. Des autres textes de Gabriel Saglio, ressort une grande humanité. On ne transige pas chez cet artiste engagé, avec les valeurs fondamentales d’égalité et de fraternité.

La chronique de Laurence Pierre.

Facebook/Twitter édition