Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte

Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Marcus Miller

Marcus Miller est un instrumentiste hors normes qui, chaque année, se lance de nouveaux défis souvent périlleux mais toujours enthousiasmants.
En 2010, il s'illustre à nouveau dans un contexte sonore inédit qui réunit le jazz et la musique classique.

Accompagné par l'orchestre philharmonique de Monte Carlo, Marcus Miller réinvente quelques uns des plus grands standards de l'histoire de la musique populaire noire américaine. Son dernier album live nous propose d'ailleurs une relecture de grands thèmes célèbres immortalisés jadis par Nina Simone, Miles Davis ou Billie Holiday.
Profondément attaché à la tradition, notre invité du jour n'oublie pas pour autant l'exigence d'être un novateur. Entouré de quelques amis, Roy Hargrove, Raul Midon et DJ Logic, il parvient à imposer sa musicalité en se jouant des contours parfois rigides d'une grande formation symphonique. Ainsi, les interprétations de "So What", "Amandla" ou "I love you Porgy" retrouvent une fraîcheur inattendue et audacieuse.
Marcus Miller vient, par ailleurs, d'être nommé parrain du festival d'Antibes-Juan les Pins qui fête, cet été, son 50ème anniversaire. Une occasion en or pour présenter au public français cette ambitieuse production qu'il évoque avec fierté, cette semaine, dans L'épopée des Musiques Noires.

http://www.marcusmiller.com/
http://www.disquesdreyfus.com/pages/accueil.html
 

Facebook/Twitter édition