Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte

Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Herbie Hancock

Véritable virtuose, le pianiste Herbie Hancock est une figure majeure dans « L’épopée des Musiques Noires ». A 22 ans, il faisait déjà paraître son premier album, logiquement intitulé « Takin off », et attisait la curiosité d’un certain Miles Davis, avec qui il partagera une aventure jazz devenue légendaire au cœur des années 60.

C’est au contact du célèbre trompettiste qu’il prendra conscience du défi de l’improvisation et de l’innovation. Ainsi, à chacune de ses prestations, Herbie s’inventera un univers sonore toujours différent et parfois périlleux…
De « Chameleon » à « Rock It », de « Cantaloup Island » à « Maiden Voyage », les œuvres de ce génial instrumentiste ne se laisseront jamais guider par les certitudes de l’artiste accompli. Herbie Hancock est un chercheur, un homme libre, dont l’élan musical repose d’abord sur l’expérimentation, et un profond respect pour le patrimoine légué par ses aînés.
Fasciné par le répertoire classique de Ravel, Debussy ou Gershwin, il n’en oubliera pas pour autant son héritage culturel ancestral, et fera briller les rythmes et couleurs de l’Afrique en jouant avec les tonalités Soul et Funk héritées de l’âme noire, ou en s’amusant, par exemple, avec les polyphonies pygmées sur « Watermelon Man » en 1973.
Aujourd’hui, à 70 ans, Herbie Hancock ne se résout toujours pas à simplement jouir de son immense notoriété, il continue inlassablement à repousser les limites du convenu, et sereinement, redessine les contours de sa lumineuse destinée. Il vient d’ailleurs d’achever l’enregistrement d’un album ambitieux, « The Imagine Project », réalisé avec le concours de personnalités du monde entier, dont Oumou Sangaré, Lionel Loueke, Tinariwen, Wayne Shorter, Jeff Beck, Chaka Khan ou Marcus Miller… Ce disque, accompagné d’un documentaire inédit, devrait voir le jour en juin prochain.

 

http://www.herbiehancock.com

 

Facebook/Twitter édition