Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte

Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Les 80 ans d’Ahmad Jamal !

Une fois n’est pas coutume, pour célébrer dignement le 80ème anniversaire du pianiste Ahmad Jamal, nous lui avons donné « Carte Blanche ». Il a ainsi pu choisir à sa guise les œuvres qu’il souhaitait nous faire partager. Vous découvrirez donc, durant l’émission, le programme de choix que nous réserve Ahmad Jamal, et ses commentaires avisés qui nous renvoient aux heures glorieuses du jazz d’antan.

Fortement influencé par Art Tatum, Erroll Garner et Nat King Cole, Ahmad Jamal est aujourd’hui l’un des plus vibrants symboles de l’art du piano jazz en trio. Miles Davis était l’un de ses fans et conseillait même à Red Garland, son propre pianiste, d’écouter attentivement le jeu d’Ahmad Jamal.

Bien qu’il ait connu la gloire, dès les années 50, la destinée d’Ahmad Jamal fût parfois chaotique et incertaine. Il aura fallu le coup de pouce décisif d’un producteur français, Jean-François Débeir, pour que le pianiste retrouve enfin les faveurs du public à l’aube des années 90.

Depuis, son nom s’affiche au fronton des plus prestigieuses salles de spectacle de la planète, comme ce fût le cas autrefois, et notamment en 1952 à New York, alors qu’il partageait la scène avec Duke Ellington, Charlie Parker, Billie Holiday, et Stan Getz à Carnegie Hall.

Né le 2 juillet 1930 à Pittsburgh, Ahmad Jamal viendra souffler sur scène les 80 bougies de son épopée. D’abord à Montréal au Québec, puis à Marciac, dans le sud de la France.

http://www.ahmadjamal.net/

Facebook/Twitter édition