Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte

Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Hommage à Gil Scott-Heron

Gil Scott-Heron, le 1er janvier 1977 © Getty Images / Michael Ochs Archives

Le 27 mai 2011, le poète, chanteur et activiste folk, Gil Scott-Heron, disparaissait à l’âge de 62 ans… Considéré comme l’un des artisans du mouvement rap dès les années 70, il était davantage un orateur précieux, dont les prises de position ont animé le militantisme de la communauté noire américaine tout au long de ces 40 dernières années.

 

A travers ses chansons, ses poèmes, Gil Scott-Heron dénonçait les incohérences d’une société violente et injuste, dont il était l’une des victimes. Ses mots scandés tels des slogans ou des manifestes rythmaient son répertoire et inspiraient ses contemporains. 

« The Revolution Will Not Be Televised » fut ainsi le cri de ralliement de toute une génération d’artistes partisans du combat citoyen. Au fil des décennies, Gil Scott-Heron devint un symbole dont les écrits donnaient du sens à notre époque. 

 

Rares sont les musiciens français à avoir pu collaborer avec cette figure éminente de «L’épopée des Musiques Noires». En 2003, l’harmoniciste Jean-Jacques Milteau et le producteur Sébastian Danchin eurent le privilège de rencontrer et de travailler avec cette icône ombrageuse pour leur album « Blue 3rd ». 

Ils nous racontent, cette semaine, cette séance de studio épique, et s’interrogent sur l’impact de cet homme d’esprit au XXIème siècle. 

 

Gil Scott-Heron était un honnête homme confronté aux tourments d’une vie chaotique… Sur son dernier album, « I’m New Here » (XL/Beggars), paru en février 2010, il reprenait son bâton de pèlerin avec la détermination d’un sage… 

N’en doutons pas, les ancêtres sauront accueillir cette âme égarée dans le tourbillon de la vie terrestre ! 

http://www.gilscottheron.fr/ 

http://gilscottheron.net/