Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte

Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Ahmad Jamal, le Maestro !

Ahmad Jamal. © www.ahmadjamal.net

Miles Davis fut l’un de ses plus grands admirateurs, il conseillait même à son propre pianiste, Red Garland, de s’inspirer du jeu d’Ahmad Jamal. A 81 ans, le Maestro accepte, avec un sourire malicieux, son statut de légende vivante… N’avait-il pas partagé la scène du Carnegie Hall de New York, en 1952, avec Duke Ellington, Billie Holiday, Dizzy Gillespie, Charlie Parker et Stan Getz !

Bien que son « épopée » soit prodigieuse, Ahmad Jamal ne veut pas regarder dans le passé. S’il reconnaît avoir un peu de nostalgie pour les années de gloire, il considère beaucoup plus important de se renouveler et de tenter des expériences. 

En 2012, il écrit un nouveau chapitre de son histoire… Nouveau label, nouveau groupe, nouvelles compositions, nouvelle aventure. Insatiable, son appétit de jouer est intact et nous renvoie à l’âge d’or du jazz quand il ensorcelait, en 1958, le « Pershing Lounge » de Chicago et devenait instantanément le virtuose que l’on célèbre toujours aujourd’hui. 

Les répertoires de Liszt, Chopin, Gershwin ou Bach lui sont aussi familiers que ceux de Nat King Cole, Erroll Garner ou Art Tatum. Il dénonce d’ailleurs depuis des décennies les catégories musicales. Ahmad Jamal est au service de la « Musique Classique Américaine ». Il veut élever son art et être l’égal d’un grand soliste devant un orchestre symphonique prestigieux.  Sa force de persuasion a conquis le cœur de millions de mélomanes à travers la planète, et ses prestations sont devenues des événements incontournables…

 

Nul doute que son prochain concert au Théâtre du Châtelet à Paris, le 9 février 2012, sera l’un des moments magiques de cette année 2012 ! 

Son dernier album « Blue Moon » (Jazz Village/Harmonia Mundi) est un chef d’œuvre, le fruit d’une existence toute entière dédiée à l’expression d’une émotion, d’une quête spirituelle, d’une forme de sagesse que seuls les vrais maestros savent produire…

http://www.ahmadjamal.net/