Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle !  Chaque semaine, L’épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du 20ème siècle : La Black Music !   A partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Professeur Al Jarreau

Al Jarreau en concert à Montreux le 16 juillet 2015. © Lionel Flusin/ Montreux Jazz Festival

Les 15 et 16 juillet 2015, le légendaire Al Jarreau présidait un concours international de chant organisé dans le cadre du Montreux Jazz Festival en Suisse. Pendant 48h, 10 candidats se sont présentés devant l'illustre chanteur de jazz-funk dont la destinée épouse les grandes heures de « L'épopée des Musiques Noires ». Jamais avare d'encouragements, Al Jarreau, 75 ans, a écouté, observé, annoté chacune des prestations de tous ces talents précoces pour finalement ne retenir que 3 finalistes.

Alina Engibaryan, lauréate 2015. © Montreux Jazz Artists Foundation

A l'issue de cette compétition de haute volée, c'est une jeune femme de 22 ans, originaire de Russie, qui a reçu tous les suffrages. Alina Engibaryan a véritablement ému l'auditoire et fait frissonner Al Jarreau grâce à son interprétation lumineuse du répertoire jazz. Comment une frêle demoiselle, totalement étrangère à la culture afro-américaine, a-t-elle pu ensorceler de la sorte l'un des maîtres de l'art vocal ? C'est la question que nous avons posée au célèbre Al Jarreau quelques jours après ce moment de grâce inattendu.

Al Jarreau en interview au Montreux Jazz Festival. © Montreux Jazz Festival

Depuis l'âge de 5 ans, Al Jarreau fait virevolter les mots et les notes de la culture noire. Son regard sur la jeune génération est, de fait, un enseignement et une belle occasion de l'entendre nous conter sa propre histoire. Connu mondialement, il s'est pourtant peu livré sur son passé, ses premiers pas, son enfance et son apprentissage de la musique. Alors qu'il regardait, émerveillé, les prouesses des jeunes pousses, Al Jarreau semblait également se plonger dans la nostalgie de ses débuts. Dans ses yeux toujours candides, l'avenir du jazz rejoignait soudainement des souvenirs lointains.

Alina Engibaryan (1er Prix), Al Jarreau (Président du Jury), Vuyo Sotashe (2ème Prix), Yumi Ito (3ème Prix). © Joe Farmer

Charmé par la musicalité des différents compétiteurs, Al Jarreau tenait à exprimer sa surprise et sa joie de découvrir des artistes si prometteurs. Il profita d'ailleurs de notre micro pour leur donner des petits conseils pour que l'enthousiasme et l'esprit créatif résistent à l'érosion du temps et aux lumières artificielles des projecteurs. Sûrement un avant-goût des joyeuses recommandations qu'il ne manquera pas de leur livrer du 5 au 11 octobre 2015, lors de la 2ème Montreux Jazz Academy.

Invité à accompagner le développement artistique de musiciens en devenir, Al Jarreau sera leur coach, leur mentor, leur chaperon. Il aura la lourde responsabilité de guider 10 futurs virtuoses sur le chemin de l'épanouissement personnel et, peut-être un jour, sur le chemin de la gloire. Une tâche exigeante mais exaltante de l'aveu même du professeur Al Jarreau !

www.aljarreau.com

www.montreuxjazzartistsfoundation.com

Facebook/Twitter édition