Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle !  Chaque semaine, L’épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du 20ème siècle : La Black Music !   A partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Son Excellence, Manu Dibango

Manu Dibango, 2016. © www.manudibango.net

Nommé, le 8 septembre 2015, «Grand Témoin de la Francophonie» par Michaelle Jean, secrétaire générale de l'OIF (Organisation Internationale de la Francophonie), Manu Dibango défendra les valeurs de la culture et de la langue française, lors des prochains Jeux olympiques d'été à Rio de Janeiro au Brésil. Au-delà de l'honneur rendu à un artiste, dont la notoriété internationale épouse l'élan universaliste porté jadis par Pierre de Coubertin, c'est une mission et un rôle d'ambassadeur que le saxophoniste camerounais incarnera durant ces 31èmes olympiades.

 

Infatigable voyageur, Manu Dibango a arpenté, depuis 60 ans, les scènes du monde entier pour ne transmettre qu'un seul message, celui de l'unité et de la fraternité à travers les arts. L'échange et l'ouverture d'esprit ont été ses moteurs tout au long de sa prestigieuse épopée. En faisant paraître l'anthologie «Merci ! Thank You !», un coffret 5 CDs réunissant de nombreux documents sonores, parfois inédits, précieusement préservés de l'érosion du temps, le célèbre chef d'orchestre et multi-instrumentiste nous invite à redécouvrir la bande son de sa vie et de sa terre. Les ritournelles twist d'autrefois comme l'humeur Soul d'aujourd'hui sont les marqueurs d'une époque et d'une aventure musicale trépidante qui se poursuit avec vigueur, et nous interroge sur le sens de l'engagement artistique.  

Manu Dibango à l'Apollo de New York, le 5 décembre 2015. © William Farrington

Cette volonté citoyenne d'inscrire des mots et des notes dans le quotidien s'est dessinée pas à pas, au fil des décennies, au cours de concerts glorieux ou d'enregistrements historiques. Ces moments de grâce sont uniques, et ne se répètent pas. Ils nourrissent l'inspiration des grands créateurs et le discours de brillants orateurs. Manu Dibango a sûrement en lui ces qualités rares qui l'ont hissé au rang des personnalités qui comptent. L'Apollo de Harlem s'en est souvenu, en célébrant la musicalité afro-jazz d'une indiscutable icône, 40 ans après sa première prestation dans ce temple de la communauté noire américaine.

Manu Dibango à RFI. © RFI/Joe Farmer

Mais qui applaudissait-on ce 5 décembre 2015 à New York ? Un virtuose ? Un symbole ? Un sage ? Peut-être la grandeur d'âme d'un personnage attachant qui, paisiblement, a tracé, pendant plus d'un demi-siècle, son chemin, celui de l'harmonie entre les peuples. Une voie, certes, semée d'embûches mais empruntée avec détermination et confiance. Cette affirmation constante de l'écoute et du partage allumera sans nul doute la flamme du grand témoin de la Francophonie, lors des J.O de Rio 2016, Son Excellence Manu Dibango !
 
http://www.manudibango.net/
 
Rediffusion le 20 Mars 2016 : Journée Internationale de la Francophonie.
 

© SIPA