Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle !  Chaque semaine, L’épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du 20ème siècle : La Black Music !   A partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Du 1er au 23 juillet, RFI Musique vous offre la version longue de « L’épopée des Musiques Noires ». Plus de notes, plus de couleurs, plus de rencontres, plus de ferveur ! Bel été à tous… 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Le centenaire d’Ella Fitzgerald

Ella Fitzgerald, au Festival de Jazz, San Remo, 1960. © Getty images/Ullstein bild/ullstein bild

Tous les amateurs de jazz, et plus précisément, les admirateurs de la célèbre Ella Fitzgerald savent reconnaître le titre Mack the Knife enregistré à Berlin le 13 février 1960, extrait du fameux album Ella in Berlin qui fait partie du patrimoine classique de cette immense artiste. Mais si l'on connaît le répertoire de la dame sur le bout des doigts, il subsiste, dans les tréfonds poussiéreux du patrimoine sonore, des documents rares qui méritent d'être entendus.

En France, depuis 1975, l’Institut National de l'Audiovisuel (INA) restaure et restitue progressivement au public, à travers les diffuseurs nationaux, les témoignages, reportages, retransmissions des grands moments de la culture mondiale. C’est ainsi que peut renaître la voix mélodieuse de l’éternelle Ella Fitzgerald captée sur les scènes de France et de Navarre. Au-delà du bonheur de redécouvrir un héritage musical de grande valeur, pouvoir se plonger dans une époque palpitante, à travers l’écho d’antan, est un privilège inestimable. Entendre, à nouveau, les conditions d'enregistrement précaires, comprendre les enjeux artistiques et sociaux d’autrefois et réaliser l’importance de livrer une prestation digne face aux caméras de la Radio Télévision Française (RTF), nourrit notre connaissance de l'histoire. 

 

Ella Fitzgerald en concert au London Palladium, en février 1963. © Getty images/Keystone-France/Gamma-Keystone

 

Il faut, en effet, se souvenir qu'à l'aube des années 60, Ella Fitzgerald est une artiste reconnue et respectée qui chante depuis déjà un quart de siècle, s’est illustrée aux côtés des plus grands, dont Louis Armstrong, et se produit sur les scènes du monde entier. Pour un journaliste d’alors, avoir cette grande dame à son micro est un plaisir et un honneur qui ne se boudent pas. Recueillir les propos d'une personnalité majeure de la communauté afro-américaine n’est pas anodin à une période où les États-Unis affrontent un mouvement de contestation massif de la ségrégation raciale. Réécouter, dès 1951, Ella Fitzgerald aux côtés de sa consœur Joséphine Baker à Harlem, lors d’une journée de lutte contre le racisme, dévoile l’engagement discret, mais réel d’une future étoile.
 
Toutes ces tranches de vie précieusement conservées nous font voyager dans le temps et dans l’espace. De Newport à Cannes, de Stockholm à Paris, Ella Fitzgerald a brillé dans la lumière des projecteurs. Ses harmonieuses prouesses vocales rejaillissent parfois à la faveur d’une publication discographique ou d’une émission de radiodiffusion. Ella aurait eu 100 ans, le 25 avril 2017… Pourquoi ne pas célébrer cet anniversaire en ravivant la voix de la « First Lady of Song » grâce aux trésors méthodiquement collectés par les équipes de l’INA depuis plus de 40 ans !
 

Ella Fitzgerald, le 20 novembre 1979 sur la Télé PBS. © Getty images/Paul Natkin

 
 
Site officiel d'Ella Fitzgerald