Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte

Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Une leçon de gwoka

Arnaud Dolmen et Sonny Troupé en studio à RFI au micro de Joe Farmer. © RFI/Joe Farmer

Ils sont tous les deux batteurs et percussionnistes, ils sont tous les deux originaires de Guadeloupe, ils sont tous les deux de brillants instrumentistes porteurs d’un héritage caribéen, ils sont tous les deux auteurs d’un album réjouissant qui fait le pont entre le gwoka et le jazz. Sonny Troupé et Arnaud Dolmen sont des amis de longue date qui dessinent, chacun à leur manière, les contours d’un patrimoine ancestral dont ils respectent la valeur, et dont ils développent l’essence à travers leurs prestations et enregistrements respectifs.

Reflets Denses et Tonbé Lévé sont, certes, des disques confraternels car ils défendent des traditions séculaires, mais ils militent également pour une lecture personnelle d’un idiome enraciné dans la culture antillaise. L’approche rythmique de Sonny Troupé et Arnaud Dolmen repose sur des fondations communes solides, mais leur identité propre se nourrit de sonorités multiculturelles. Ils sont les gardiens du temps et les maîtres du tempo. On pourrait croire que cette volonté de marier les styles est le marqueur d’une génération mais, par définition, les musiques caraïbes ont toujours accueilli la force expressivité de contrées lointaines.

Sonny Troupé et Arnaud Dolmen à RFI. © Christian Rose

La pulsation africaine et les harmonies européennes ont façonné un répertoire singulier que Sonny Troupé et Arnaud Dolmen modèlent à leur convenance. Trentenaires inspirés, ils ont déjà démontré leur immense talent aux côtés de leurs illustres aînés, Ray Lema, Mario Canonge, Kenny Garrett, David Murray, etc… Il paraît donc légitime de les entendre aujourd’hui dialoguer avec leurs contemporains, Christian Laviso ou Lionel Loueke. Toujours prompts à tenter de nouvelles aventures, il n’est pas rare de les voir partager la scène avec les artistes en vogue (Sonny Troupé est l’actuel batteur de Lisa Simone) ou de répondre à une invitation de dernière minute (Arnaud Dolmen accompagna un jeune chanteur sud-africain, Vuyo Sotashe, à l’ambassade de Suisse à Paris, lors des célébrations du 50ème Montreux Jazz Festival).

Leur flexibilité accélère leur notoriété et leur savoir-faire légitime leur succès actuel. Constamment sur la route, Sonny Troupé et Arnaud Dolmen ne manqueront pas de vous épater, lors de leurs prochaines apparitions scéniques. Prenons, par exemple, déjà rendez-vous le 2 novembre 2017, au Studio de l’Ermitage à Paris, pour acclamer Arnaud Dolmen et ses invités surprise…

Arnaud Dolmen. © Alexandre Lacombe

Le site d'Arnaud Dolmen

Le site de Sonny Troupé