Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte

Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Dipenda, ode à Lumumba

© Getty images

Le 30 juin 1960, le Congo accède à l’indépendance après 80 ans de colonisation belge. Pourtant, l’espoir d’une république démocratique est rapidement déçu par l’assassinat, 7 mois plus tard, de Patrice Lumumba, premier chef du gouvernement d’une nation qui le hissera au rang de héros panafricain. Le pianiste et compositeur français Fabrice Devienne a imaginé un opéra afro-jazz inspiré d’une pièce de théâtre signée Aimé Césaire, Une saison au Congo, qui retrace l’épopée congolaise il y a bientôt 60 ans. Lors de la dernière représentation à Paris de ce spectacle imposant, nous avons entendu la force expressive et militante des artistes d’aujourd’hui.

C’est une véritable troupe qui anime avec talent ce voyage sonore intitulé "Dipenda". Outre les mots cadencés du rappeur/slameur, Pitcho Womba Konga, dont le rôle de narrateur accompagne les spectateurs dans une aventure musicale et historique palpitante, d’autres voix se font entendre pour restituer harmonieusement la vie de Patrice Lumumba et les soubresauts du Congo libre. Valérie Belinga, Jessie Fasano et Anaïs Ramos apportent toute la brillance de leurs racines ancestrales. Leur maîtrise vocale donne du sens à leur engagement artistique au sein de cet orchestre très impliqué.

 

© RFI/Joe Farmer
Le slameur Pitcho Womba Konga.

 

Concevoir une performance rythmée par les traditions africaines et, notamment celles du Congo, suppose un regard ouvert à toutes les composantes de L’épopée des Musiques Noires. À Kinshasa, dans les années 60, la rumba congolaise donnait de l’élan aux indépendantistes et identifiait un peuple altruiste, à l’écoute des cultures mondiales. Chacun des protagonistes du spectacle "Dipenda" se sent donc investi d’une mission pédagogique et, peut-être, politique. Les origines spécifiques et le parcours personnel de chaque intervenant transpirent dans cet opéra fort mélodieux. Fabrice Devienne, le chef d’orchestre, vit avec passion ce périple multiculturel qui le dépasse.

Comme pour Thomas Sankara, Kwame Nkrumah ou Nelson Mandela, la figure de Patrice Lumumba est devenu un symbole de résistance qui a traversé les décennies. Roger "Kemp" Biwandu, le batteur, n’a pas connu les indépendances, mais ce spectacle le rapproche irrémédiablement de cette époque lointaine. Dipenda est une proposition musicale qui relie par l’histoire trois régions du monde, l’Afrique centrale, les Caraïbes et l’Europe. Déjà présenté plusieurs fois à Paris, ce spectacle a été salué par le public et les critiques. Il ne mérite plus que l’audace de promoteurs prêts à porter "Dipenda" au-delà des mers pour que le message de tolérance de tous ces virtuoses touche le plus grand nombre.

 

© RFI/Joe Farmer
Anaïs Ramos, Jessie Fasano et Valérie Belinga.

 

Alors que Bruxelles dévoile une place "Patrice Lumumba", il est temps de regarder en face l’épopée tourmentée du peuple congolais et de tirer les leçons de sa destinée. La musique peut y contribuer à condition de faire fi des ressentiments, des oppositions et des incompréhensions historiques.

Le site de Dipenda

 

© RFI/Joe Farmer
Fabrice Devienne entouré des musiciens du spectacle Dipenda, le 25 mai 2018, au Bal Blomet à Paris.

Facebook/Twitter édition