Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte

Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Nancy Soul Pulsations: Rhoda Scott et Maceo Parker

Maceo Parker, en concert le 20 octobre 2018, au Parc de la Pépinière à Nancy. © Vincent Zobler/NJP

Du 10 au 20 octobre 2018, se tenait la 45ème édition des Nancy Jazz Pulsations. Ce festival historique a accueilli, depuis 1973, toutes les étoiles de la diaspora afro-planétaire, de Ray Charles à Cesaria Evora. En 2018, Touré Kunda, Alpha Blondy, Chucho Valdés, Maceo Parker, Rhoda Scott, entre autres, sont venus iriser ce rendez-vous musical majeur de l’automne.

Le 18 octobre 2018, c’est l’illustre organiste américaine Rhoda Scott qui faisait scintiller le théâtre de la manufacture de Nancy en livrant une prestation de haute volée accompagnée de Lisa Cat-Berro (sax alto), Sophie Alour (sax ténor), et Julie Saury (batterie). Le Lady Quartet poursuivait alors une intense tournée française qui célébrait les 80 ans de la reine de l’orgue Hammond et mettait en relief le nouveau répertoire de l’album We Free Queens. Depuis ce concert majestueux, Rhoda Scott a reçu une "Victoire d’honneur" pour l’ensemble de sa carrière mais elle a également, et malheureusement, dû surseoir à ses apparitions scéniques après une mauvaise chute dans un hôtel de Saint-Chamond (sud-est de la France), le 26 octobre 2018. Souhaitons-lui sincèrement et chaleureusement de retrouver sa vitalité légendaire et envoyons-lui nos vœux de prompt rétablissement.

 

© Vincent Zobler/NJP
Le Lady Quartet de Rhoda Scott en concert au Théâtre de la manufacture de Nancy, le 18 octobre 2018.

 

Le bouquet final des NJP 2018 (Nancy Jazz Pulsations) fut particulièrement réussi grâce au jeu éclatant d’un jeune septuagénaire, dont la maîtrise parfaite du vocabulaire funk a fait chavirer le chapiteau du Parc de la Pépinière. À 75 ans, Maceo Parker n’a rien perdu de sa fougue originelle et tenait à le démontrer avec force, face à un public électrique et conquis d’avance. Ancien partenaire de James Brown, George Clinton ou Prince, entre autres, le génial saxophoniste a narré sa destinée sur scène en faisant de nombreuses allusions à ses comparses d’autrefois. Ce fut aussi l’occasion de passer un message d’amour que son dernier album en date, It’s all about love, promeut glorieusement.

Tout au long du festival, "L’épopée des Musiques Noires" a rayonné de mille feux. Les différents accents de la diaspora africaine dans le monde ont réjoui les 90 000 spectateurs applaudissant joyeusement, et parfois frénétiquement, des artistes aussi divers que Lisa Simone, Groundation, Delgres, Melvin Taylor, Raphaël Imbert, Bill Deraime, Fatoumata Diawara, etc.  Et bien que Patrick Kader, le maître des lieux, laissait entendre, à l’issue de cette 45ème saison, qu’il envisageait sérieusement de transmettre le flambeau, nous sommes convaincus que cette manifestation continuera dans l’avenir à proposer une affiche audacieuse et prometteuse.

Le site de Nancy Jazz Pulsations

 

© RFI/Joe Farmer
Maceo Parker à l’issue de son entrevue avec Joe Farmer à Nancy, le 20 octobre 2018.