4. Live au 136 avec Rupa & the April Fishes et Omar Pene

Omar Pene

Omar Pène ne se destinait pas à la musique, il rêvait plutôt de football, mais Baïla Diagne jouera le rôle de l’homme providentiel. En 72, il est à la recherche d’un chanteur pour son groupe le Kadd Orchestra et veut le jeune Omar Pène. Trois ans et un album plus tard le Kadd Orchestra fusionne avec d’autres groupes de la scène dakaroise, donnant naissance au Super Diamono. Ils produiront ensemble de nombreux Tubes comme « Soweto » en 1987. L’artiste n’est pas pour autant un simple chanteur, ses textes engagés ont structuré sa carrière. Il travaille à améliorer la vie quotidienne des Sénégalais. Il est le parrain du festival «Banlieue Rythme» créé pour animer le quartier populaire de Guediawaye.

le site d'omar pene