3. Live au studio 136 avec Arat Kilo et Mulatu Astatke

Mulatu Astatke et Arat Kilo au studio 136

Live au studio 136 avec Arat Kilo et Mulatu Astatke.

Ara Kilo est un groupe de musiciens parisiens, tous passionnés par l'Ethiojazz, mouvement musical né à la fin des années soixante en Ethiopie. Le groupe a pris le parti de relire cette musique d’une manière plus contemporaine et plus urbaine, les membres du groupe n’hésitent pas à emprunter au rock, au dub ou au psychédélique. Leur répertoire alterne compositions et arrangements de standards éthiopiens : entre grooves modernes et relecture du répertoire éthiojazz.

Pour cette session live au studio 136, placée sous le signe de l'Ethiopie, nous avons aussi invité Mulatu Astatke. Pour l'occasion, il est accompagné par Arat Kilo. Le maître et ses disciples.

Désigné comme l'inventeur de l'Ethio-jazz, Mulatu Astatke puise sa musique de ses diverses pérégrinations européennes et américaines. Formé à la clarinette et à la composition en Angleterre, il traverse l'Atlantique pour entrer au collège de musique de Berkeley, où il devient le premier étudiant africain en musiques occidentales. De l'Afrique aux Etats-Unis, le musicien n'hésite pas à fusionner les styles, les genres et les frontières pour concocter sa propre formule, entre folklore éthiopien et jazz traditionnel. Car les congas et le vibraphone constituent ses instruments premiers, ceux auxquels viennent se greffer ses influences occidentales. Si le principal de sa discographie voit le jour dans les années 1960-1970, notamment en collaboration avec des maîtres du jazz comme Duke Ellington, ses compositions suivantes s'allient aux rythmes des groupes jazz Either/Orchestra et électro-funk The Heliocentrics, aux côtés de qui sa renommée prend de l'ampleur. En 2005, le cinéaste Jim Jarmusch l'invite à partager la bande originale composite du film «Broken Flowers», opportunité de donner une nouvelle dimension à son univers ondoyant et vaporeux. En 2010, après une parenthèse en solo, il revient accompagné des Heliocentrics sur la scène française de Banlieues bleues.

le myspace de mulatu astatke

le myspace d'arat kilo

 

Facebook/Twitter édition