Session live entre Vieux Farka Touré et Alice Lewis

Alice Lewis "Amour asymétrique" + Vieux Farka Touré. © Montage Nicol Despis/ DR

Vieux Farka Touré, biographie, nouveau CD Samba
Connu comme "Le Hendrix du Sahara", Vieux Farka Touré est né à Niafunké, au Mali en 1981. Il est le fils du guitariste malien légendaire, Ali Farka Touré, qui est mort en 2006. Ali Farka Touré vient d’une tribu de guerriers historiques, et il a dû désobéir ses parents en devenant musicien. Quand Vieux était adolescent, il a déclaré qu’il voulait être musicien, lui aussi. Son père l’a découragé, à cause des difficultés qu’il a subies comme musicien. Il voulait plutôt que Vieux devienne soldat. Mais avec l’aide d’un ami de la famille, le maestro kora Toumani Diabaté, Vieux finit par convaincre son père de bénir son choix d’être musicien, peu de temps avant son trépas.
Vieux commence comme batteur / joueur de calabash à l’Institut National des Arts de Mali, mais en 2001, il commence à étudier la guitare en secret. Ali Farka Touré est déjà affaibli par un cancer quand Vieux annonce qu’il va enregistrer un album. Ali joue quelques chansons avec son fils, et ces enregistrements qui sont maintenant sur le premier disque de Vieux, sont parmi ses derniers. On dit qu’Ali jouait ces enregistrements initiaux quand on lui rendait visite, pendant ses derniers jours, et que finalement il était fier de son fils et de ses talents musicaux… Suite sur le site de l’artiste.

Site de Vieux Farka Touré

- Vieux Farka Touré sur RFI Musique

Vidéo Vieux Farka Woodstock sessions

 

Vieux Farka Touré et Mamadou Koné à RFI. © RFI/Laurence Aloir

 

 

Alice Lewis, biographie, nouvel EP Amour Asymétrique

Après une enfance au Royaume-Uni, Alice Lewis fait ses études aux Beaux-Arts de Cergy où la pratique du dessin, de la sculpture et d'installations l'amène à y écrire ses premières chansons.
En 2004, elle part étudier l'opéra en Chine et en 2007 la cithare à Taiwan. Elle développe ses activités de compositrice et de chanteuse, en écrivant musiques de long-métrages ("Le Renard et l’Enfant" de Luc Jacquet, réalisateur de "La Marche de l’Empereur") et de publicités. Elle est également choriste pour Sébastien Tellier (sur "Politics") interprète pour l'orchestre le Sacre du Tympan.
Son premier album, "No One Knows We’re Here" sort en Octobre 2010 chez Naïve. Produit et enregistré par Ian Caple au Royaume-Uni (Tricky, Alain Bashung), l'album délivre douze chansons electro-pop nimbées d’arrangements de cordes (par le quatuor des Tindersticks et de Divine Comedy), sur lesquelles elle pose sa voix haute et éthérée, comme une Kate Bush en apesanteur ou Alison Goldfrapp aux pays des merveilles.
Elle collabore avec Bertrand Burgalat, Chassol, Poni Hoax, Alexandre Chatelard et Fred Pallem, et compose "Your Dreams Are Mine" son deuxième album, qui paraît en 2015, chez Kwaidan, (Nouvelle Vague/ La Féline). Elle en confie la production à deux jeunes musiciens aventureux, Maxime Delpierre, (Limousine, Rachid Taha) et Frédéric Soulard, (Poni Hoax, Vitalic). Mélangeant épopées electro et ballades mélancoliques, comme la fusion d’un Nick Cave au féminin et de Kraftwerk updatés 2015, soufflant le chaud et le froid sur le dancefloor ou la chambre d’écoute… Suite sur le site de l’artiste

Site d'Alice Lewis EP Amour Asymétrique

Vidéo d'Alice Lewis “Amour asymétrique”

 

Alice Lewis et Alexandre Chatelard à RFI. © RFI/Laurence Aloir

 

Morceaux interprétés :

Live 1 Vieux Farka Ni Negaba

Live 2 Alice Lewis Cabriolet

Cd Vieux Farka Ba Kaiterie

Live 3 Alice Lewis Amour Asymétrique

Live 4 Vieux Farka Samba Si Kairi

Cd Alice Lewis Reine au sang bleu

 

Alice Lewis, Vieux Farka Touré, Alexandre Chatelard, Caroline Geryl, Mamadou Koné à RFI. © RFI/Laurence Aloir