Session live entre Moh! Kouyaté et Mathias Levy, du griot guinéen à Grappelli

Pochette de l'album "Fé Toki", de Moh! Kouyaté et Mathias Levy. © DR / Nicolas Friess

Mathias Levy, Cd Revisiting Grappelli

Un trio acoustique à deux faces.
Mathias Levy a choisi la formule du trio acoustique, chère à Grappelli (violon – guitare – contrebasse), mais avec un guitariste jouant également du violoncelle, ce qui permet d’alterner avec un trio à cordes frottées violon – violoncelle – contrebasse.
Ce trio à deux faces nous offre une palette de couleurs et une expressivité sans limites.
De plus, il voulait pour ce projet des musiciens capables de jouer « dans le style » bien sûr, mais aussi d’aller plus loin, de transcender, de déconstruire, de décaler, pour faire une vraie proposition musicale actuelle.
Jean-Philippe Viret l’a guidé dans cette démarche en tant que directeur musical et contrebassiste du trio.
Concertiste de renommée internationale, le violoncelliste François Salques, avec qui Mathias a eu la chance de partager la scène dans des répertoires cross over, participera sur trois morceaux de l’album. Sa présence permet d’affirmer la couleur « musique de chambre » du projet, ainsi que la volonté de dialogue entre musique classique et improvisation. Ici à RFI, c’est Sébastien Giniaux qui jouera du violoncelle et de la guitare.

Site de Mathias Lévy 

 

Moh! Kouyaté à RFI. © RFI/Laurence Aloir

 

Moh! Kouyaté, Cd Fé Toki

Citoyen du monde par son statut de musicien et Parisien de cœur, Moh! Kouyaté partage sa vision d’une nouvelle Afrique. Dans Fé toki, l’art du continent dont se nourrit son œuvre est connecté à toute la planète. Il en a l’expérience par ses tournées américaines, européennes : sa musique a le don de passer les messages.

Sur ce nouvel album, la guitare volubile de Moh! Kouyaté visite un foisonnement de styles. Riffs soukouss sur Dobagna, solo ndombolo sur N’deymayo : les danseurs sur la piste bondissent en mode congolais. Les mélodies spacieuses de Nenouna, en hommage aux héros qui ont œuvré ou se sont sacrifiés afin d’améliorer la vie de millions d’Africains, prennent l’ampleur du rock symphonique. Pourtant, pas d’inquiétude, c’est bien à Conakry, capitale cosmopolite, que le chanteur puise la sève de son inspiration. Chantées en soussou, en malinké, en diakhanké, trois langues alimentant la riche culture de sa ville natale, les créations de Moh! prolongent l’épopée des musiques de Guinée. Elles suivent les voies ouvertes par Sékou “Bembeya” Diabaté dit Diamond Fingers, ou autres Sekouba Bambino (François Bensignor).

Site de Moh! Kouyaté

 

Moh Kouyaté, Sekou Kouyaté, Alkaly Kouyaté, Kalamo Dioubaté, Mathias Levy, Jean-Philippe Viret et Sébastien Giniaux à RFI. © RFI/Laurence Aloir

 

Morceaux interprétés
Live1 Moh! Kouyaté Fankila
Live2 Mathias Levy Alyson
Cd Moh! Kouyaté Kéli
Live3 Mathias Levy Souvenirs de Willingen + Rolls
Live4 Moh! Kouyaté Vivons de l’amour
Extrait Pink Floyd Wish you were here avec Grappelli
Cd Mathias Levy Wish you were here

 

Musiciens
Moh! Kouyaté,
voix, guitare
Sekou Kouyaté, guitare
Alkaly Kouyaté, basse
Kalamo Dioubaté, batterie

Mathias Levy, violon
Jean-Philippe Viret, contrebasse
Sébastien Giniaux, guitare, violoncelle.