Des Almées égyptiennes à l'Aïta marocaine: mémoires des mondes arabes

«Aïta» (Atlas Azawan) à gauche et «L'âge des Almées» (AMAR) à droite. © Atlas Azawan/AMAR

Avec nos invités Brahim El Mazned (fondateur du marché Visa For Music à Rabat et du festival Timitar à Agadir) et Kamal Kassar président de la fondation AMAR (Beyrouth, Liban).

Brahim El Mazned présente un somptueux coffret de 10 CD sur un art musical rural oublié au Maroc : l'aïta.

L’Anthologie de l’aïta, intitulée Chikhates et Chioukhs de l’aïta, a été récompensée par le prix « Coup de cœur 2017 » de la catégorie « Musiques du monde » de l’Académie Charles Cros. Cette anthologie, à l’initiative de la Fondation OCP et réalisée par l’Association Atlas Azawan sous la direction de Brahim El Mazned, est composée de 10 CDs représentant les sept types de l’aïta. Enregistrée dans le studio Hiba à Casablanca avec la participation de plus 300 artistes, l’anthologie rend hommage au patrimoine culturel et historique de l’aïta.

 

 

Kamal Kassar sort un coffret de 4 CD intitulé L'âge des Almées, du nom des chanteuses égyptiennes de la fin du 19e siècle, début 20e. Les documents sonores sont d'époque.

Le site de la fondation AMAR Arab Music for Archiving and Research

Par ailleurs, AMAR Foundation est commissaire de l'exposition Against Oblivion à L'Humboldt de Berlin, Allemagne (Plus d'informations ici).

 

© Almées/AMAR Foundation
Bahiyyael-Mhallawiya à gauche, Almaz au centre et Munira al Mahdiya à droite.

 

Artistes et titres joués :

Aicha Jerrarya et Oued Souba Kherboucha
Mustapha El Bidaouia, Khadija El Bidaouia et Ouled El Bouâzaoui R'Jana F Läli
Fadel El Äbdi et M'Barek El Äouni Haj'Ti F'Grini
Qouissem Jeïdane
Extraits de l'anthologie Aïta, Chikhates et Chioukhs de l'Aïta, produit par Atlas Azawan

Nazira al-Faransawiyya Ya nakhliten fi-el'alali
Asma al-Kumsariyya Ulli ra'et eh
Badriya S'ada Habibi ghab w-ana albi dab
Amina al-Iraqiyya Fi el-ish 'addet zamani
Extraits du coffret L'âge des Almées à la fondation AMAR

Cheikha Rimitti Sidi Mansour
Album de 1994 avec le groupe californien Red Hot Chili Peppers

 

A visiter également :
La Philarmonie de Paris (musée de la Musique) propose l’exposition Almusiqa, Voix et musiques du monde arabe jusqu’au 19 août 2018.

Facebook/Twitter édition