Session Live Brain Damage meets Harrison Stafford & La Dame Blanche, reggae, dub et cuba libre

La Dame Blanche CD "Bajo El Mismo Cielo" (à gauche), Brain damage meets Harrison Stafford CD "Liberation Time" (à droite). © La Dame Blanche / art work Ben Hito

Brain Damage meets Harrison Stafford CD Liberation Time

Brain Damage, de son vrai nom Martin Nathan

Avec 11 albums à son palmarès Brain Damage expérimente depuis 15 ans les croisements de styles et de musiques différentes. Alternant collaborations et projet solo, il tend à se rapprocher de plus en plus des racines de son art musical. Son amitié avec Samuel Clayton Jr, ingé son et producteur internationalement reconnu (Steel Pulse / Toots & the Maytals) lui ouvre les portes du mythique Harry J Studio (Bob Marley / Burning Spear), et lui offre de belles rencontres et featurings avec des artistes de légende tels que Horace Andy, Kiddus I, Willi Williams, Winston Mc Anuff et Ras Michael lors d’inoubliables sessions studio à Kingston.

Brain Damage et Harrison Stafford à RFI © RFI/Laurence Aloir

C’est avec Harrison Stafford, leader charismatique du plus grand groupe de reggae américain Groundation, que Brain Damage continue l’aventure.

Harrison Stafford a vu le jour en 77 dans la baie de San Francisco. Très tôt le jeune homme est passionné par le reggae, au point de créer un cours sur l’histoire de la musique reggae qu’il enseignera à la Sonoma State University de 1999 à 2001. Stafford produit un documentaire sur le genre intitulé « Holding On To Jah » avec The Congos, The Abyssinians, Samuel Clayton, Winston McAnuff, Pablo Moses, Israël Vibration… Stafford est également le maitre d’œuvre et la voix du plus grand groupe de reggae californien Groundation. Son portrait à l’antenne est signé Pierre Vallée.

Brain Damage Meets Harrison Stafford, biographie chez Jarring Effects

Le site de Harrison Stafford

La vidéo de Brain Damage Meets Harrison Stafford

 

La Dame Blanche CD Bajo El Mismo Cielo

Yaite Ramos est cubaine, chanteuse, percussionniste, flûtiste, son projet s’appelle La Dame Blanche. Elle sort avec ce nouvel album No Da Para Na, qui cocktailisent cumbia, dancehall, hip hop et reggae avec la complicité du beat maker français Marc « Babylotion » Damblé (Sergent Garcia, Amadou & Mariam, Orishas), et du directeur artistique argentin Emiliano Gomez (El Hijo de la Cumbia, Ego 360).

Page Facebook de La Dame Blanche

La Dame Blanche chez Boa Viagem Music

La Dame Blanche video Dos Caras

Brain damage, Harrison Stafford et La Dame Blanche à RFI. © RFI/Laurence Aloir

 

Morceaux interprétés

Live 1 Brain Damage x Harrison Stafford Rebel Music
Live 2 Dame Blanche Ave Maria
CD Brain Damage x Harrison Stafford Liberation Time
Live 3 Dame Blanche No Da Para Na
Live 4 Brain Damage x Harrison Stafford Everyone a Christ
CD Dame Blanche Mentira avec Manteiga (Batuk music)

Cadeau de fin d’émission un live commun "Confiture" jam

Musicien.nes

La Dame Blanche, chant, flûte
Babylotion aka Marc Damble, machines
Pierre Mangeard, batterie

Brain Damage aka Martin Nathan, machines
Harrison Stafford, chant